Afrique: L'OMS et le CDC Afrique unissent leurs efforts pour la recherche sur la médecine traditionnelle de la Covid-19

Professeure Rokia Sanogo, chef département de la médecine traditionnelle de l'Institut national en Sante Publique du Mali, et vice-présidente du comité consultatif de la Médecine traditionnelle pour l'OMS, a été reçue hier mardi 04 aout 2020 avec le Représentant de l'OMS au Mali, Dr Jean Pierre Baptiste.

Pour renforcer la recherche et le développement de médicaments traditionnels pour la COVID-19 en Afrique, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) ont lancé le 22 juillet dernier un Comité consultatif d'experts chargé de fournir des conseils et un soutien scientifiques indépendants aux pays sur la sécurité, l'efficacité et la qualité des thérapies de médecine traditionnelle.

Prof Rokia Sanogo qui fait partie des 25 membres qui composent le comité régional d'experts. est venue prendre conseils et orientations auprès du Représentant de l'OMS en vue de mener à bien ses nouvelles fonctions.

Dr Baptiste après avoir remercié et félicité son hôte, pour sa nomination en tant que membre du comité d'expert de l'OMS pour la médecine traditionnelle dans le cadre de la riposte contre la covid-19, lui a rassuré toute la disponibilité de l'OMS à accompagner les autorités nationales dans leurs efforts dans la lutte contre la covid-19 au Mali.

Le Représentant de l'OMS a profité de l'occasion pour encourager la collaboration entre la médecine traditionnelle et l'université, l'appui des thèses de doctorat en médecine traditionnelle et le renforcement du plaidoyer au sein du Ministère de la santé pour faire le lien entre la médecine traditionnelle et les différents acteurs.

Rappelons que l'expertise des membres du comité couvre les domaines tels que la recherche et le développement en médecine traditionnelle, la recherche en laboratoire et préclinique, la recherche clinique, la réglementation des produits médicaux, l'éthique de la recherche, la santé publique et l'autonomisation des communautés, le leadership et la gouvernance, le renforcement des laboratoires et les maladies infectieuses.

La première action prioritaire sera l'élaboration d'un protocole directeur destiné à guider les pays dans les essais cliniques pour la COVID-19 et la mise en place d'un programme de soutien aux États membres.

Plus de: WHO

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.