Cameroun: Télévision - Une série camerounaise fait polémique au Sénégal

Publiée sur la chaîne YouTube de la maison de production sénégalaise Marodi Tv, la bande annonce de « Guerre des sexes » a soulevé un vent d'indignation au pays de la Téranga.

On ne badine pas avec le respect des mœurs au Sénégal. Le réalisateur camerounais, Simon William Kum l'a récemment appris à ses dépens. La bande annonce de sa dernière série, « Guerre des sexes » a causé un tollé d'indignations, obligeant la maison de production sénégalaise Marodi Tv à la supprimer de sa chaîne YouTube, un jour après sa mise en ligne. Tout commence le 19 juillet dernier, quand le public découvre le teasing, en prélude à la diffusion de la première saison sur la chaîne YouTube de Marodi Tv (également distributrice de « Maîtresse d'un homme marié » qui avait également suscité de vives protestations). Les Sénégalais se liguent aussitôt contre la série camerounaise, réclamant sa « suppression immédiate » de cette plateforme.

Les mobinautes du pays des « Lions de la Téranga » ont crié au scandale et à l'atteinte à la pudeur en se basant sur le nom de la série, sans toutefois la regarder ou chercher à en savoir davantage sur son scénario. « " Marodi Tv, vous voulez participer à la perversion de la jeunesse ou quoi ? Votre rôle est de sensibiliser la société à travers les séries " ; "La guerre de quoi ?" ; "Nous ne voulons pas de cette série dont le simple nom évoque l'obscénité" ». Voilà ainsi glanés quelques avis d'internautes sénégalais, très remontés. Approché, le réalisateur de « Guerre des sexes » a reconnu que les responsables de Marodi Tv lui avaient annoncé que sa série ne pourrait être diffusée sous ce nom dans ce pays d'Afrique de l'Ouest dont les populations sont à 90 % musulmanes. Ils lui ont également demandé de supprimer toutes les scènes obscènes de cette production. « Nos frères sénégalais me reprochent de pas respecter les mœurs africaines. Par conséquent, on ne devrait pas avoir des scènes érotiques ou de nudité dans nos films et séries », a confié Simon William Kum.

D'un autre côté, plusieurs voix se sont élevées pour condamner ce qu'elles appellent un excès de zèle de la part des spectateurs sénégalais. La suppression de la bande annonce de « Guerre des sexes » a provoqué un affrontement sur la Toile entre cinéastes camerounais et sénégalais. Au final, nombre d'entre eux ont suggéré de poser un regard plus attentif sur le scénario, afin de découvrir que, loin d'être un champ de bataille entre « les sexes », cette série de Simon William Kum est un plaidoyer pour l'émancipation de la femme. « La femme ne doit pas être limitée au rôle de ménagère. Dans ma série, les projecteurs sont braqués sur des femmes fortes, avec leurs qualités et défauts. Des dames qui sont prêtes à tout pour rompre avec la suprématie masculine ». Pour l'heure, Simon William Kum reste en discussion avec les patrons de Marodi Tv, question d'arrêter une date de diffusion, mais aussi un format plus acceptable pour le public sénégalais.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.