Cameroun: Situation épidémiologique - La prudence reste de mise

Hier au cours du point de presse quotidien, le Dr Georges Alain Etoundi Mballa a rappelé les différentes mesures que les populations doivent continuer à observer.

Au moment où l'épidémie semble se stabiliser dans les principaux foyers, à l'heure où certains secteurs clés de la vie socio-économique amorcent une reprise, le ministère de la Santé publique indique qu'il est plus que jamais important de se rappeler que « tout peut repartir ». À ce propos, le Dr Georges Alain Etoundi Mballa, directeur de la lutte contre la maladie les épidémies et les pandémies a rappelé aux populations de rester plus que jamais prudentes. « Restons solidaires et unis et ne perdons pas de vue les objectifs définis par le gouvernement, afin de mieux contrôler la transmission du virus, d'améliorer la qualité de l'offre de soins et surtout d'orienter toutes nos ressources et nos forces vers l'objectif de l'émergence du Cameroun », a-t-il indiqué hier au couts du point de presse quotidien.

L'épidémiologiste a invité les populations à poursuivre avec le dépistage. « Avec l'appui des maires, une vaste campagne de dépistage mobile est lancée dans tout le pays, en plus des postes de dépistage déjà connus. Je vous rappelle que toutes les régions du Cameroun disposent de laboratoires capables de réaliser les PCR, qui sont le test de référence », a rappelé Dr. Etoundi Mballa. Il a par ailleurs appelé les uns et les autres à ne pas hésiter à aller à l'hôpital si jamais certains seraient dépistés positifs au Covid-19. « Les investissements qui y ont été réalisés par le gouvernement en termes d'équipements, de plateau technique, de médicaments et de formation du personnel doivent vous rassurer, mais plus que tout, vous êtes témoins de l'excellente qualité des services offerts par votre personnel soignant », a-t-il rassuré. Tout en invitant les populations à rejoindre les formations sanitaires, il a également souligné que les hôpitaux ne servent pas qu'à prendre en charge les patients du Covid. C'est pourquoi il a demandé aux populations à s'y rendre pour se faire soigner d'autres pathologies.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.