Maroc: Le conseil ministériel arabe de l'électricité décide la création du premier marché commun arabe

Rabat — Le Conseil ministériel arabe de l'électricité a décidé de créer le premier marché commun arabe de l'électricité, lors de sa session extraordinaire tenue dernièrement par visioconférence avec la participation du ministre de l'Énergie, des mines et de l'environnement, Aziz Rabbah.

Cette session, à laquelle ont pris part des ministres arabes de l'énergie et le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit, s'est focalisée essentiellement sur la gouvernance du marché commun arabe de l'électricité, a indiqué le Ministère de l'Energie, des mines et de l'environnement dans un communiqué.

Le conseil a à cette occasion approuvé la version finale amendée des deux conventions : la convention générale et la convention du marché commun arabe de l'électricité.

Il a également appelé les États membres à une coordination interne entre les autorités compétentes nationales afin de ratifier les documents relatifs à la gouvernance au niveau de chaque pays avant la fin de 2020, dans la perspective de les présenter par le secrétariat général aux autres conseils ministériels spécialisés au début de 2021, en vue d'entamer les procédures d'activation du marché commun arabe de l'électricité.

La mise en œuvre de la convention du marché arabe commun a pour objectif de réaliser une intégration énergétique au niveau des pays arabes et à mettre en place les bases de l'échange et du commerce de l'énergie électrique, ce qui aura l'impact significatif au niveau économique, social et environnemental. Il s'agit notamment du développement du secteur de l'électricité d'origine renouvelable et la création de nouveaux emplois dans les pays arabes.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.