Cameroun: Lady Ponce porte plainte contre Coco Argenté

Ce mercredi 5 août, Maître Ebodé Raphaël, huissier de justice, a notifié une citation à comparaitre à Coco Argenté. Coco Argenté devrait ainsi comparaître le 27 août prochain devant le Tribunal de Première Instance (TPI) de Yaoundé centre administratif. Elle devrait y répondre des faits de diffamation. La plaignante est Lady Ponce.

Message de la discorde

Lady Ponce a fêté son 37ème anniversaire le 24 juillet dernier lors d'une soirée festive organisée à son domicile parisien. Sa collègue Coco Argenté, qui n'était pas invitée, en avait profité pour lui lancer des piques, l'accusant même, via les réseaux sociaux, d'être impliquée dans le boycott de ses collègues musiciennes.

Le samedi 25 juillet, Coco Argenté remettait une couche avec un message publié sur son compte Facebook. « Poncefack, il est temps que toi et tes vampires arrêtez de détruire les autres artistes pour ta gloire... Quand c'est trop, c'est laid. Un anniversaire, c'est la reconnaissance, demander pardon à Dieu pour le mal que tu as fait aux gens. Tes fans sont plus sauvages que les miens ??? Stop it !!! Demande à Dieu pardon, faut qu'il te pardonne pour le mal, l'injustice, la complicité du boycott à notre égard. Le pouvoir ce n'est pas le sexe, ce n'est pas la relation », avait-elle écrit.

Coco Argenté devra répondre de son message devant la justice camerounaise.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.