Congo-Brazzaville: Médias - Le régulateur interdit la diffusion des informations liées à la pré-campagne électorale

Le Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC) a, dans sa déclaration, invité, le 5 août, les médias publics et privés à ne pas diffuser tout propos tendant à promouvoir ou soutenir un candidat quelconque à l'élection présidentielle jusqu'à la date officielle de la campagne électorale.

La déclaration a été lue par la secrétaire comptable du Conseil, Isabelle Agnès Nioko, à l'issue de la réunion du Collège des membres dirigée par le président du CSLC, Philippe Mvouo.

L'interdiction de diffusion de ces nouvelles fait suite au constat fait par l'institution ces derniers mois selon lequel certains partis politiques et associations sont déjà en campagne électorale à travers l'organisation des manifestations publiques à grand renfort d'affiches. Ces nouvelles, poursuit la déclaration, sont relayées dans les médias au mépris des lois en vigueur en matière d'élection.

En effet, l'autorité de régulation dénonce le comportement des responsables des organisations politiques et associations qui se lancent dans les actions de campagne électorale, qualifiant cette attitude d'une campagne déguisée.

Le CSLC a, par ailleurs, invité les acteurs politiques et responsables des associations au respect des symboles de la République dont l'image du chef de l'Etat ne doit pas être utilisée comme prétexte pour les manifestations de campagnes électorales. « De même, tous les supports de campagne électorale de type affiches, banderoles avec ou sans effigies des hommes politiques doivent être impérativement retirés des espaces publics », indique la déclaration.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.