Congo-Kinshasa: Partenariat - Reprise de la coopération sécuritaire entre la RDC et les Etats-Unis

La décision du gouvernement américain est justifiée par le nouveau statut de la RDC sur la liste de surveillance dans le rapport annuel des Etats-Unis sur la traite des personnes.

Le commandant de l'armée américaine pour l'Afrique, le lieutenant-général des forces aériennes, James C. Vechery, a annoncé, dans une lettre datée du 3 août adressée au président Tshisekedi, la reprise prochaine de la coopération sécuritaire entre la RDC et les Etats-Unis. Le renforcement des relations s'inscrit dans le cadre du partenariat privilégié pour la paix et la prospérité prend également en compte la formation des officiers des Forces armées congolaises par l'armée américaine.

Selon James Vechery, la décision de reprendre la coopération militaire avec la RDC est justifiée par « les actions décisives de l'administration congolaise et des Fardc (Ndlr : Forces armées de la RDC) en faveur de la professionnalisation des forces de sécurité et d'un respect accru des droits de l'homme ». Et de renchérir dans sa correspondance : « Nous vous félicitons pour ces efforts. Je voudrais également vous féliciter ainsi que les Fardc pour le statut de la République démocratique du Congo récemment élevé au niveau 2 de la liste de surveillance dans le rapport annuel des Etats-Unis sur la traite des personnes.»

Cette reprise de la collaboration va jusqu'à pacifier la RDC dans la traque des rebelles, notamment de Lord's resistence army dans la région de Uélé. Elle entrevoit notamment le retour de la RDC à l'Agoa, qui est une loi américaine sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique. La reprise de la coopération fait donc suite à un récent tweet de l'ambassadeur américain en RDC annonçant l'intention des Etats-Unis de collaborer avec le gouvernement Tshisekedi pour continuer à faire des progrès importants dans la lutte contre la traite des êtres humains.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.