Sénégal: "Tamu Sénégal", une nouvelle plateforme pour la relance du tourisme

Dakar — L'Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT) compte stimuler son programme de relance du tourisme à l'aide d'une nouvelle plateforme, "Tamu Sénégal", a-t-on appris mercredi de son directeur général, Papa Mahawa Diouf.

"L'ASPT a procédé  à un réajustement stratégique pour apporter des réponses appropriées à travers l'initiative 'Tamu Sénégal'", a dit M. Diouf lors d'un atelier consacré à la "stratégie marketing territorial des destinations touristiques du Sénégal".

La nouvelle plateforme va servir à "stimuler le tourisme interne, à travers la création d'offres adaptées à la demande locale", a indiqué le directeur général de l'ASPT.

"L'objet général de 'Tamu Sénégal' est de mettre en relation l'offre et la demande touristiques, dans le cadre de la riposte à la crise du Covid-19, comme préalable à la relance du tourisme interne", a expliqué la responsable du service marketing de l'Agence sénégalaise de promotion touristique, Ndèye Maïssa Guèye.

La nouvelle initiative a l'avantage de stimuler la demande et de favoriser un "élan de solidarité nationale" envers le secteur touristique, selon Mme Guèye.

"'Tamu Sénégal' permet d'améliorer les flux de trésorerie des acteurs en cette période de crise et d'avoir une visibilité accrue des offres des structures touristiques", a-t-elle assuré.

Selon Mme Guèye, la nouvelle plateforme offre aux entreprises du tourisme des avantages pour la préservation de leurs emplois, et aux touristes des privilèges en matière de réservation pendant les vacances.

Selon le directeur général de l'ASPT, la pandémie de Covid-19 a entraîné une chute de 44% de l'activité touristique mondiale au cours du premier trimestre de l'année.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.