Algérie: Covid-19 à Tizi-Ouzou - le reconfinement de deux communes imposé par la recrudescence des cas

Tizi-Ouzou — Le confinement des communes de Tizi-Ouzou et de Draa Ben Khedda, a été imposé par, une recrudescence des cas d'atteinte par le nouveau coronavirus (Covid-19) dans ces deux localités, a indiqué, mercredi à l'APS, le wali Mahmoud Djamaa.

"Face à une recrudescence particulière du nombre des personnes testées positives à la Covid-19, enregistrée ces dernières semaines à Tizi-Ouzou et Draa Ben Khedda, le Comité scientifique de wilaya a proposé de confiner ces deux communes pour réduire, voire rompre la propagation du virus", a expliqué le wali.

La proposition du Comité scientifique a été ensuite soumise à l'examen du ministère de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire, qui a pris la décision de confiner les deux localités proposées, et ce, à compter de demain jeudi, de 20h à 5h pour une durée de 14 jours, a ajouté le chef de l'exécutif.

M. Djamaa a fait savoir qu'il avait présidé cette après-midi, une réunion pour organiser le confinement de ces deux communes et mettre en œuvre le dispositif opérationnel qui permettra d'appliquer cette mesure.

Concernant l'évolution de la situation épidémiologique au niveau de la wilaya, ce même délégué du Gouvernement au niveau local, a ajouté "nous enregistrons, chaque jour pratiquement, de nouveaux cas de contamination. A Tizi-Ouzou et Draa Ben Khedda, le virus est très actif et le nombre des malades dépasse le seuil moyen de la wilaya".

Regrettant la non-adhésion de certaines personnes aux mesures barrières contre la propagation de cette pandémie, en dépit de la campagne de sensibilisation intense sur l'importance du respect des mesures barrières et le port obligatoire du masque, menée deux mois durant par les autorités locales, avec la contribution de la société civile, des médecins et des médias, le wali a réitéré son appel à la population à respecter les recommandations des scientifiques pour limiter la propagation de la Covid-19.

Pour dépasser cette situation, le wali a fait appel à "la discipline individuelle et collective" pour adopter les gestes de prévention, notamment le port du masque, et le respect du reste des mesures barrières dont l'hygiène régulière des mains a-t-il insisté.

Il a invité particulièrement les parents et les adultes en général à porter les bavettes afin de donner l'exemple à leurs enfants.

"Il faut prendre conscience que tant qu'il n'y a pas de vaccin, le virus restera présent. Nous pouvons dépasser cette situation en nous armant de patience et en respectant les recommandations sanitaires édictées par les scientifiques", a-t-il assuré en relevant que les personnels soignants sont épuisés, et "c'est à nous de les aider par un comportement responsable" a-t-il dit.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.