Madagascar: « Sosialim-bahoaka » à Toliara - Tout le monde se dit vulnérable

Les autorités locales annoncent le démarrage des aides aux personnes vulnérables dans la région Atsimo Andrefana. Les fokontany s'organisent.

Tâche difficile. « Tout le monde se dit vulnérable ». Une phrase répétée par les chefs de fokontany de la cité du Soleil devant ceux qui veulent bénéficier du « Sosialim-bahoaka » offert par l'État. Les autorités locales ont annoncé que la population vulnérable de Toliara bénéficiera

de deux sortes de soutiens dans cette période d'urgence sanitaire. Soit le « Vatsy Tsinjo » qui comprend des vivres comme du riz, des légumineuses, du lait et de l'huile, soit le « Tosika Fameno » une enveloppe de cent mille ariary. « Nous avons quelques difficultés à répondre à toutes les demandes de nos habitants » explique entre autres André Boda, chef de fokontany d'Andaboly.

« Huit-mille personnes vivent dans le fokontany mais on nous demande de trier neuf cent personnes pour bénéficier du « sosialim-bahoaka » explique-t-il. Le chef fokontany, a procédé depuis avant hier au tri des «personnes vulnérables » et pour lui, ce sont celles qui n'ont pas de travail ou celles qui ont perdu leur travail à cause du confinement. Avec des piles de carnet de fokontany et des photocopies de Carte d'identité nationale, il fait face à un choix difficile. « Nous n'avons pas assez de temps pour vérifier dans chaque foyer. Donc je fais le tri sur la base de ma connaissance personnelle des habitants dans le fokontany que je dirige » ajoute-t-il.

Liste définitive

Il élimine d'office les forces de l'ordre, ceux qui ont des véhicules particuliers, les étudiants ou encore ceux qui sont sous l'aile de leurs parents. Pour le chef de fokontany de Besakoa, comprenant également huit mille habitants, il s'organise avec son staff pour effectuer des descentes par foyer à partir de ce jour. Il dit que c'est la seule solution pour détecter réellement les « personnes vulnérables ». La liste définitive sera envoyée à la préfecture au plus tard la semaine prochaine.

Des organisations de distributions s'étaleront encore pendant quinze jours pour les quarante-et-un fokontany que compte la ville de Toliara. Aux dernières précisions, le chef de l'État, Andry Rajoelina viendra ce jour distribuer ces vivres. Quatre quartiers obtiendront d'abord leur part ce jour, à savoir Tsimenatse I Ouest, Tsimenatse I Est, Mahavatse Tanambao et Mahavatse I ouest.

Les personnes vulnérables triées du lot, recevront leur part, sauf changement de dernière minute, des mains du président de la République ce jour. Le gymnase couvert, les terrains de l'École Normale et celui de Don Bosco seront mobilisés pour la cérémonie officielle de distribution. Outre le district de Toliara I de ce jour, des aides sociales seront également distribuées dans le district d'Ampanihy.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.