Sénégal: Un message de condoléances du président algérien pour Médina Baye

Dakar — Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a adressé mardi un message de condoléances et de compassion à la famille de Cheikh Ahmad Tidiane Ibrahima Niass, le khalife général de Médina Baye (Sénégal), décédé dimanche, rapporte l'agence Algérie Presse Service.

"Suite au décès de Cheikh Tidiane Ibrahima Niass, khalife général de Médina Baye, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille du défunt et à tous les disciples de la tidjaniya", écrit l'agence nationale de presse algérienne.

"Le président de la République a mis en avant les contributions du défunt dans la diffusion de l'islam et des valeurs de tolérance et de modération, priant Allah, Tout-Puissant, d'accorder au défunt Sa Sainte Miséricorde et de prêter réconfort et patience à sa famille et ses proches", ajoute-t-elle, citant un communiqué de la présidence d'Algérie.

Selon Algérie Presse Service, reçue mercredi à l'Agence de presse sénégalaise, le dirigeant algérien adresse également ses condoléances "aux cheikhs et élèves de la tidjaniya et [à] l'ensemble de ses disciples au Sénégal et dans le monde entier".

Cheikh Mohamed Ben Ali El-Arabi, le calife général de la confrérie tidjane d'Ain-Madhi, une région située dans le sud de l'Algérie, a également réagi au rappel à Dieu de Cheikh Tidiane Ibrahima Niass.

Il estime que c'est "une grande perte pour la confrérie tidjane dans le monde".

Le même guide religieux a également fait part de "l'immense douleur et [de] l'affliction" causées par le décès du khalife de Médina Baye.

"Cheikh El-Arabi a rappelé que le défunt est le fils d'une autre éminente personnalité religieuse que fut Hadji Ibrahima Abdoulaye Niass et a contribué à la propagation de la bonne parole et à la diffusion de l'islam au Sénégal", ajoute Algérie Presse Service.

Le défunt a joué un "rôle important" dans l'instauration de la paix dans son pays et en Afrique, grâce à son aura qu'il a mise à contribution dans sa médiation entre parties antagonistes, donnant ainsi "un exemple réel des valeurs de tolérance et de paix véhiculées par l'islam", poursuit l'agence nationale de presse algérienne.

Elle rappelle que "la confrérie tidjane, dont le siège se situe à Ain-Madhi, et dont Cheikh Mohamed Ben Ali El-Arabi est le calife général, joue un rôle à la fois social et religieux".

"Cheikh Abou Abbès Ahmed Ben Mohamed Tidjani, dit Ahmed Tidjani, né en 1737 à Ain-Madhi et décédé en 1815, est le fondateur de la tariqa tidjane qui compte de nombreux adeptes à travers le monde, notamment en Afrique de l'Ouest", souligne-t-elle.

Cheikh Tidiane Ibrahima Niass est décédé des suites d'une courte maladie, à l'âge de 88 ans.

Surnommé Papa Cheikh par les disciples, il était le quatrième khalife de la cité de Médina Baye, un important foyer de la communauté tidjane du Sénégal.

Il avait succédé à Cheikh Ahmad Dame Ibrahima Niass, en 2010.

Son demi-frère Cheikh Mahy Ibrahima Niass, âgé de 82 ans, a été désigné pour sa succession.

Le nouveau khalife de Médina Baye est connu pour son franc-parler, son sens de l'humour, son esprit d'ouverture, son commerce facile et une vaste culture générale. Il est titulaire d'un diplôme de théologie et d'études islamiques.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.