Madagascar: Filet de sécurité - La CUA recadre la distribution

Une opération de distribution du Vatsy tsinjo est en cours dans la ville d'Antananarivo. Deux cent mille ménages bénéficieront du filet de sécurité afin de soutenir les familles victimes des impacts de la Covid-19. Une réunion s'est tenue entre les autorités compétentes hier à la mairie d'Analakely pour discuter de la bonne coordination de l'organisation.

Distribution qui respecte l'ordre et les mesures sanitaires. Telle est l'organisation établie en ces périodes de distribution d'aides sociales « Les chefs fokontany sont en train de vérifier la liste. Les familles les plus vulnérables et celles qui n'ont pas encore gagné le Tosika fameno devraient y être inscrites», explique le maire Naina Andriantsitohaina.

Les chefs fokontany ont reçu l'instruction d'appliquer l'organisation pour que le Sosialim-bahoaka soit parvenu aux destinataires. Les délégués des six arrondissements effectueront également une descente dans leur secteur respectif pour appuyer le contrôle au niveau des bénéficiaires.

Un dispositif est mis en place pour que les ménages puissent recevoir leur part de vivre. « On ne peut pas distribuer des aides à deux cent mille ménages en une seule fois. Il y a une organisation. Si l'on veut que le rythme de distribution soit fluide, il faut que chacun suive les consignes sanitaires et celles liées à l'organisation », note Mikhaël Solofoniaina, directeur de cabinet adjoint de la CUA.

Cependant, l'initiative de certains individus malintentionnés de causer les troubles au sein des fokontany a été soulevée durant la rencontre à l'Hôtel de ville, hier. Ainsi, la CUA sensibilise la population à rester solidaire et à respecter l'ordre. Les responsables de la ville appellent tout un chacun à ne pas écouter les bruits de couloir et les rumeurs. Ce genre de désinformation qui perturbe l'organisation de distribution d'aides sociales est déjà dénoncé par la Gendarmerie comme l'a expliqué le général Njatoarisoa Andrianjanaka sur le plateau de la Télévision malagasy, hier.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.