Burkina Faso: Le Haut conseil du dialogue social remet son projet de riposte au gouvernement

Le président du Haut conseil du dialogue social, Domba Jean Marc Palm, a remis, le mardi 4 août 2020 à Ouagadougou, un projet de propositions de riposte à la COVID-19 au Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré.

La maladie à coronavirus a impacté les travailleurs, le patronat et le gouvernement au point d'engendrer des conséquences économiques et sociales. Pour apporter des réponses solidaires à la situation, le Haut conseil du dialogue social (HCDS) a formulé des propositions en vue d'une riposte.

Le mardi 4 août 2020, le président du HCDS, Domba Jean Marc Palm, a remis un projet de protocole au Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, au cours d'une audience à la Primature.

Ce projet de protocole, a précisé Domba Jean Marc Palm, va faire l'objet d'amendement par les trois parties (travailleurs, patronat et gouvernement) et de signature au besoin pour qu'il y ait une riposte commune aux conséquences économiques et sociales à la COVID-19.

Toutefois, le président du HCDS n'a pas livré le contenu du projet de protocole aux Hommes de médias. « C'est au chef du gouvernement au cas où il le souhaiterait, de rendre public le contenu », a-t-il conclu.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.