Madagascar: Impôts - Paiement en ligne pour les grandes entreprises

Les déclarations et paiements d'impôts, droits et taxes se feront impérativement par téléprocédures à partir du 1er septembre.

Dématérialisation. La plateforme de télépaiement d'impôt est opérationnelle et s'adresse directement aux grands contribuables selon la direction générale des impôts (DGI). « Dans le cadre de la modernisation des services des impôts, la direction générale des impôts a mise en place l'outil e-Hetra de manière à ce que les usagers puissent s'acquitter de leurs obligations fiscales, impôts, droits et taxes en ligne » annonce la DGI.

La plateforme de paiement « e-hetra paiement » est, ainsi, la suite logique du système de déclaration fiscale en ligne déjà opérationnel depuis quelques temps. À l'aide de cet outil numérique, les contribuables auront la possibilité de s'acquitter de leurs impôts sans passer par les guichets de paiement physique. Accessible en tout temps et en tout lieu, e-hetra paiement est enfin effectif au niveau de la direction générale des entreprises.

« Près de 93% des recettes de la DGI proviennent des grandes entreprises. D'où la priorisation de cette tranche de contribuables pour sécuriser les recettes. Cependant, les particuliers ne seront pas en reste », explique Germain, directeur général des impôts, lors du lancement de la plateforme. Dans le contexte sanitaire actuel, la plateforme reste l'unique moyen pour les contribuables, gérés par la direction des grandes entreprises, de déclarer et de payer leurs impôts pour cette année via les modules « eDeclaration » et « ePayement ».

Prise en main

« Les déclarations et paiements d'impôts, droit et taxes se feront obligatoirement par téléprocédures sur le site internet de la DGI à partir du mois prochain pour les grandes entreprises. Le déploiement de ce système au niveau des autres unités opérationnelles est prévu prochainement » rajoutent les responsables de la DGI. Une façon pour cette entité d'annoncer la possibilité, pour les petits contribuables, de recourir à cette solution numérique d'ici quelques temps. Pour accompagner les usagers dans la prise en main de ces nouveaux services en ligne dans l'accomplissement de leurs obligations fiscales dans les délais impartis, des séances de formation et d'assistance seront programmées et communiquées sous peu par les services des impôts.

« Vous pouvez déclarer en ligne depuis n'importe quel ordinateur, tablette ou smartphone. Votre déclaration est pré-remplie de vos principaux revenus et des informations littérales portées sur votre déclaration en ligne, l'année précédente. Vous pouvez les modifier à tout moment, autant de fois que nécessaire, ce, jusqu'à votre date limite de déclaration. Enfin, vous connaissez immédiatement l'estimation de votre impôt à la fin de votre saisie, ainsi que le taux de prélèvement à la source actualisé » s'enthousiasme un de ces contribuables concernés par le nouveau système de téléprocédures.

Comme la déclaration papier, la déclaration par internet intègre toutes les catégories de revenus imposables et de charges déductibles. Les usagers peuvent ainsi modifier les montants pré-remplis s'ils sont inexacts ou ajouter des revenus et charges non mentionnés ou encore saisir les dépenses et investissements.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.