Sénégal: Délinquance et vandalisme - Macky Sall affiche la fermeté

Le président Macky Sall a condamné hier, en Conseil des ministres, la « recrudescence des actes de délinquance et de vandalisme » dont les auteurs doivent, selon lui, « être sanctionnés de façon exemplaire, conformément à la Loi ». Il a en ce sens demandé le renforcement de la sécurité au niveau des bâtiments et édifices publics.

Le chef de l'Etat est ferme! En effet, en Conseil des ministres de ce mercredi, évoquant la sécurité et la préservation des espaces et édifices publics, il a condamné la recrudescence des actes de délinquance et de vandalisme dont les auteurs doivent être sanctionnés de façon exemplaire, conformément à la Loi.

Il a, selon le communiqué du Conseil, dans ce contexte, demandé au ministre de l'Intérieur et au ministre des Forces armées de renforcer la sécurisation des bâtiments et édifices publics.

Le Président de la République, à cet effet, a invité le ministre de l'Intérieur à mettre en place une stratégie préventive de lutte contre la délinquance et l'occupation anarchique de la voie publique.

A en croire le texte signé Ndeye Tické Ndiaye Diop, Macky Sall a aussi demandé au gouvernement de prendre les mesures idoines, relatives à la mise en œuvre consensuelle du Programme national de modernisation des marchés et espaces commerciaux, d'un montant global de 69,5 milliards de francs Cfa.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.