Cote d'Ivoire: Présidentielle 2020 - Aimée Zebeyoux prône la préservation de la paix

Échanger sur la situation des Droits de l'homme en Côte d'Ivoire, en vue de déterminer des actions à mener en vue d'échéances électorales apaisées. Tel est l'objectif que vise la rencontre organisée hier entre le secrétariat d'Etat chargé des Droits de l'homme, le Conseil national des Droits de l'homme et les Organisations des Droits de l'homme le mercredi 5 juillet, à Cocody.

« La préservation de la paix incombe à chacun d'entre nous. C'est dès maintenant que nous devons préserver notre bien commun : la paix dans notre pays. En prenant de bonnes décisions, en étant des vecteurs de rassemblement, pour laisser un pays stable, une nation vraie, celle de la patrie et de la vraie fraternité ».

A travers ces propos, la secrétaire d'Etat chargée des Droits de l'homme, Aimée Zebeyoux, souligne bien qu'il apparaît « plus que primordial d'anticiper par tous les moyens sur les conflits susceptibles d'entacher cette élection présidentielle à venir afin de préserver les avancées enregistrées sur le front du développement et de la cohésion sociale ».

Elle a rappelé, à cette occasion, que les Droits de l'homme sont partie intégrante de la vision du Président de la République, Alassane Ouattara qui, soutient-elle, « a toujours montré son entière disponibilité et toute sa sollicitude quand il s'est agi de la paix par les Droits de l'homme ».

Pour Aimée Zebeyoux, les élections, en tant que mode de désignation par voie de suffrage d'un candidat à un poste ou une fonction, « sont un élément central de la démocratie ». Elles permettent, a dit la secrétaire d'Etat chargée des Droits de l'homme, « une transmission pacifique du pouvoir ».

Malheureusement, déplore-t-elle, « elles sont assez souvent marquées par des actes de violence et de violation des Droits de l'homme aux conséquences extrêmement graves ».

Les participants se sont appesantis sur le respect des droits de vote et le droit à la santé. Ils ont aussi et surtout pris l'engagement de sensibiliser les populations à la nécessité de s'accepter dans leurs différences en vue d'avoir une élection apaisée.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.