Sénégal: Relâchement des populations face à la Covid-19 - La Ld exprime son inquiétude

6 Août 2020

Face au relâchement des populations dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19, la Ligue démocratique (Ld) exprime sa vive inquiétude. Pour ce parti, «seul le respect scrupuleux» des mesures préventives peut limiter la propagation de la maladie.

Analysant la situation nationale marquée par la propagation de la pandémie de Covid-19, la Ligue démocratique (Ld) exprime, dans un communiqué daté du 4 août et signé par son porte-parole, Moussa Sarr, sa «vive inquiétude» face au relâchement des populations en ce qui concerne le respect des mesures barrières.

Compte tenu de la multiplication des cas positifs et du nombre élevé des décès, cette formation politique réitère son appel «à la vigilance et à la responsabilité individuelle et collective de tous les citoyens» surtout en l'absence d'un traitement adéquat contre la Covid-19.

La Ld reste convaincue que « seul le respect scrupuleux des mesures préventives, particulièrement le port systématique et correct du masque, est susceptible de limiter l'extension de la pandémie».

C'est pourquoi Moussa Sarr et ses camarades exhortent les autorités et tous les leaders d'opinion «à intensifier» les campagnes de sensibilisation afin d'impliquer davantage la communauté nationale dans la lutte contre la maladie.

Magnifiant le rôle capital de la presse dans cette lutte, la Ld invite tous les professionnels des médias à poursuivre le «précieux travail» de sensibilisation.

Côté actualité, la Ligue démocratique a condamné sans réserve «le saccage inacceptable» des locaux du journal «Les Echos», le 3 août 2020, et invité les autorités «à identifier et à sanctionner les coupables conformément aux lois en vigueur dans le pays».

Elle a aussi exprimé sa «profonde tristesse» après le rappel à Dieu de Babacar Touré, Mansour Kama et Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Niasse, Khalife général de Médina Baye.

«Avec leurs disparitions, le Sénégal perd d'illustres fils dont la contribution dans la vie économique et spirituelle du pays est reconnue par tous», lit-on dans communiqué.

Ce parti a, en outre, salué la décision du Président de la République de baptiser la Maison de la Presse Babacar Touré. En ce qui concerne Mansour Kama, la Ld dépeint le défunt comme un «défenseur acharné du patriotisme économique ».

S'agissant du défunt quatrième Khalife de Baye Niasse, Moussa Sarr et ses camarades ont salué «son ouverture d'esprit et la qualité de ses enseignements islamiques».

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.