Maroc: Stabilité financière/Covid-19 - Pas d'inquiétudes particulières (BAM)

Rabat — La stabilité du système financier national ne suscite aucune inquiétudes particulières, malgré ce contexte de crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), indique un rapport de Bank Al-Maghrib (BAM).

"Jusqu'à présent, le suivi effectué ne fait pas ressortir d'inquiétudes particulières sur la stabilité du système financier national", souligne BAM dans un supplément covid-19 de son rapport sur la stabilité financière, publié conjointement avec l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) et de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC).

L'avènement de la crise covid-19 et son impact sur l'économie nationale a nécessité une mobilisation sans précédent de l'ensemble des acteurs de la sphère publique et privée, relève la même source.

L'objectif de la réponse des autorités publiques et financières a été, dans une première étape, de soutenir l'économie nationale durant la période de confinement pour réduire les pertes de revenu et de production, tout en veillant à la préservation des fondamentaux du secteur financier.

Sur ce point, les autorités financières ont intensifié leur coordination pour assurer un suivi des indicateurs de risques et apporter des réponses adaptées et proportionnées.

Par ailleurs, BAM fait savoir que dans la phase de déconfinement progressif amorcée au deuxième semestre 2020, l'objectif des autorités serait d'accompagner le tissu productif lors de la reprise et suivre de près l'évolution de sa situation, dans un contexte encore entouré d'incertitudes sur l'évolution de la pandémie.

Il s'agit aussi de continuer à surveiller les risques encourus pour le secteur financier notamment, dans le cadre du Comité de Coordination et de Surveillance des Risques Systémiques (CCSRS) qui a décidé, à cet effet, de maintenir les réunions hebdomadaires de ses représentants.

A La Une: Coronavirus

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.