Cote d'Ivoire: Élection à la présidence de la Fif - Tanda, Sacraboutou et Sabé en phase avec Sory

Candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (Fif), Sory Diabaté poursuit son périple dans l'Est de la Côte d'Ivoire. Le mercredi 5 août, il a pu rencontrer les clubs du Sacraboutou Sports, l'As Tanda et le Sabé de Bouna.

La scène a eu lieu à la préfecture de Bondoukou. Sans s'encombrer de fioritures, le candidat a abordé directement l'objet de sa visite. Une visite pour informer qu'il a une ambition pour le football ivoirien. En fait, Sory Diabaté était en territoire conquis dans le Gontougo.

Il entretient des relations très profondes avec le président Karim Diabagaté du Sabé Sports de Bouna. Cévérin Yeboah fait partie des cinquante clubs qui lui ont demandé de succéder au président Augustin Sidy Diallo.

Tandis que Mori Timité du Sacraboutou Sports est l'un des rédacteurs du projet « Pour la grandeur du football ivoirien ». Un projet qui prend en compte les préoccupations des clubs et de l'ensemble des partenaires du football ivoirien. Un projet qui prévoit notamment plus de moyens pour les clubs.

Du coup, le premier vice-président de Sidy Diallo n'a pas eu à insister pour faire passer son message. Cependant, Sory a réaffirmé sa détermination de « restaurer l'honneur de notre football terni par des crises inutiles.

Il faut éviter les problèmes de personnes et voir l'essentiel qui est le développement du football ivoirien », a-t-indiqué, non sans rappeler son rêve de remporter la Can 2023 que la Côte d'Ivoire va organiser sur son territoire.

Avant de fouler le sol du Gontougo, le cortège, qui dit aller en prospection, a marqué un arrêt dans la ville d'Agnibilékrou pour s'entretenir avec le patron de l'équipe de l'Us Fermiers, Abou Moussa, qui a promis de faire le bon choix. Celui naturellement de Sory Diabaté au soir du 5 septembre 2020.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.