Angola: La Commission multisectorielle cherche les contacts directs des cas positifs d'Angola LNG

Soyo — La commission technique multisectorielle de lutte contre le Covid-19 dans la province du Zaïre recherche, depuis samedi, dans la commune de Soyo, les contacts des neuf employés de la compagnie pétrolière Angola LNG infectés par le coronavirus.

Selon le directeur du Bureau provincial de la santé au Zaïre, Miguel João Paulo, qui s'exprimait à la presse, la commission multisectorielle envisage de couper la chaine de transmission de cette maladie.

Il a indiqué que les neuf cas positifs enregistrés étaient confinés au centre de quarantaine et de traitement d'Angola LNG à la base de soutien de l'industrie pétrolière «Kwanda» dans la région.

Il a informé que des recherches actives étaient menées à l'extérieur et à l'intérieur de la base de Kwanda par des spécialistes des institutions qui font partie de la Commission multisectorielle provinciale de lutte contre le Covid-19.

Le responsable a regretté le non-respect des mesures de biosécurité par certains habitants de Soyo, principalement dans les zones à forte agglomération de population.

«Ce que nous voyons dans les funérailles est déplorable : des gens sans masque et ne respectant même pas la distance sociale. Comme si rien ne se passait dans le pays », a-t-il déploré.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.