Sénégal: L'Aspt et les élus locaux mutualisent leurs forces pour la destination Sénégal

6 Août 2020

L'Agence sénégalaise de promotion touristique (Aspt) a présenté, mercredi, aux élus locaux, son projet de marketing territorial. L'objectif est de favoriser la destination Sénégal, à travers les richesses locales.

La Covid-19 a porté un sacré coup au tourisme mondial. Au Sénégal, les acteurs sont à pied d'œuvre pour une relance par la proximité, à travers l'initiative « Tammu Sénégal ». Pour mener à bien ce projet, l'Agence sénégalaise de promotion touristique (Aspt) mise sur la « synergie d'actions et l'échange de bons procédés ». C'est ce qui a motivé l'atelier d'hier avec les élus locaux.

L'Aspt a par cette occasion présenté son projet de marketing territorial. Les axes phares de cette politique sont l'utilisation des territoires comme produits, la promotion des destinations inconnues, la mobilisation d'ambassadeurs pour les pôles, la structuration et la valorisation de « l'offre nationale autour de marques ».

Cette ouverture aux collectivités et terroirs est nécessaire pour le développement du tourisme local, selon le directeur général de l'Aspt, Pape Mahawa Diouf. A l'en croire, cela permet de ressortir les potentialités touristiques du pays.

« Il est important de travailler en synergie, réfléchir avec les acteurs locaux pour renforcer l'attractivité des pôles touristiques, en mettant en exergue leurs potentialités », a indiqué M. Diouf. Donnant l'exemple casamançais, riche de sa diversité touristique, le président de l'Entente interdépartementale de Ziguinchor, Mamina Camara estime que le développement touristique peut être profitable aux filières de l'anacarde, de la mangue et du miel.

Le président de l'association des élus départementaux, Maodo Malick Mbaye, souligne qu'il faut davantage s'investir pour que les Sénégalais aient une meilleure perception des réceptifs hôteliers. Pour lui, il s'agira également de faire en sorte que les citoyens connaissent mieux le pays et s'approprient ses richesses culturelles. «J'ai l'impression que les Sénégalais ne connaissent pas bien leur pays.

J'ai été à Abuja, on m'a présenté le riz aux poissons comme un plat nigérian alors qu'il est typiquement sénégalais. C'est à nous de valoriser nos richesses », a-t-il plaidé. La formation des guides locaux est un plus pour la relance du tourisme pour les destinations de proximité, de l'avis d'Issa Barro, président de la fédération des offices et syndicats d'initiatives au Sénégal. Il se félicite de l'implication des acteurs locaux particulièrement les jeunes.

Représentant le président de l'Association des maires du Sénégal, l'édile de Gossas, Madiagne Seck, s'est félicité de la collaboration entre l'Aspt et les acteurs locaux. Pour plus de réussite, il estime qu'il faut des efforts pour que les communes aient des infrastructures de qualité. « Plusieurs communes sont dépourvues de réceptifs et d'infrastructures pouvant permettre de bonnes conditions d'hébergement. C'est l'occasion de les accompagner », a-t-il indiqué.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.