Afrique Centrale: Réformes de la CEEAC - Le Gabon satisfait

L'ambassadeur de ce pays au Cameroun s'est entretenu hier sur le sujet avec le Minrex, Mbella Mbella.

Les résolutions prises à l'issue de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEEAC, jeudi dernier, ont suscité des réactions positives au sommet de l'Etat du Gabon. L'ambassadeur de ce pays au Cameroun a porté cette appréciation au ministre des Relations extérieures, hier. Au cours d'une audience, S.E Patrick Biffot et Lejeune Mbella Mbella, sont revenus sur les travaux ayant abouti aux réformes de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale. « J'ai tenu à dire au ministre que nous nous réjouissons de l'issue de ces travaux tenus à Libreville, avec notamment la désignation d'une Camerounaise parmi les commissaires au sein de la Commission de la CEEAC », a indiqué S.E Patrick Biffot. Durant cet entretien, il a également été question de revisiter la coopération bilatérale entre le Cameroun et le Gabon.

Le Minrex s'est également entretenu avec Mme Siti Batoul Oussein, représentant du Fond des Nations unies pour la population (UNFPA). Les échanges ont porté sur les questions d'intérêts communs entre le Cameroun et cette entité des Nations unies. Par ailleurs, selon Mme Siti Batoul Oussein, il a été procédé à « une mise à jour des activités du Fond des Nations unies pour la populations au Cameroun ». Un accompagnement du gouvernement dans ses priorités de développement, notamment dans le domaine humanitaire. L'UNFPA s'occupe entre autre, des questions d'autonomisation des femmes et des jeunes, du changement des mentalités, de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile, contre le divorce, les violences sexuelles. Par ailleurs, il a également adapté son plan d'intervention à la lutte contre la pandémie du coronavirus, en collaboration avec d'autres organes des Nations unies.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.