Cameroun: Bafoussam - Les maires à l'école des TIC

Un atelier organisé par l'Antic ouvert mardi dernier pour mieux les outiller à l'usage des TIC et recenser leurs besoins en la matière.

Ils sont venus des 40 arrondissements de la région de l'Ouest. Depuis lundi, ces magistrats municipaux élus après le double scrutin du 09 février dernier, s'imprègnent des réalités et surtout des opportunités des Technologies de l'information et de la communication. C'est à la faveur d'un atelier de formation qu'organise à leur intention l'Agence nationale des technologies de l'information et de la communication (Antic). Ce premier atelier du genre qui va s'étendre dans toutes les régions du pays, vise à mieux outiller ces magistrats municipaux à l'usage des TIC et ainsi, contribuer au processus de décentralisation des collectivités territoriales décentralisées engagé par les pouvoirs publics d'une part, et à procéder au recensement de leurs besoins en matière de TIC d'autre part.

Le Dg de l'Antic, Enow Ebot Ebot explique : « Les TIC se sont imposés ces dernières années comme un facteur important de croissance économique pour les Etats. Elles constituent un intéressant gisement d'emplois et de fait, contribuent à la réduction du chômage. C'est dire que les TIC présentent de réels avantages pour le développement local. » Le manager de l'Antic précise aussi que les TIC permettent de mettre en œuvre un modèle de gestion de l'administration locale, en offrant beaucoup plus de proximité et d'opportunités économiques et touristiques aux régions. Les maires accueillent avec joie cette formation. « Ce séminaire est le bienvenu parce qu'il va booster les capacités des maires. Je les exhorte à capitaliser la formation reçue ici à l'effet de mener à bien le travail qui leur revient dans les communes », explique Jean Pierre Tsiaze Fozang, président de Communes et villes unies (Cvuc) Ouest.

Celui qui est par ailleurs maire de Penka-Michel se satisfait aussi du fait que cet atelier est organisé en début de mandat. En ouvrant les travaux mardi dernier, le gouverneur, Augustine Awa Fonka a exhorté les maires à être assidus, attentifs, pour en tirer le plus grand profit. A la clôture de l'atelier ce vendredi 07 août 2020, les magistrats municipaux auront été outillés sur l'importance de la numérisation du fichier de l'état civil, la nécessité de maîtriser les mécanismes de recherche des financements pour les projets TIC, sur les méthodes d'élaboration du schéma directeur informatique d'une organisation, le processus de construction d'un système d'information sécurisé, la conduite des projets TIC... Un recensement de leurs besoins en matière de TIC en vue de dresser l'état de développement des TIC en leur sein va aussi être fait au travers d'un questionnaire à eux adressé.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.