Gabon: Bientôt la construction d'un nouvel établissement scolaire à Libreville

La politique du Chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba en ce qui concerne le vaste chantier de constructions des plateaux scolaires est à pied d'œuvre. Le Maire de la commune de Libreville ainsi que le ministre de l'Education nationale ont signé un accord ce jeudi 6 août 2020 à la maire centrale. Il était question pour les deux parties de procéder à la cession d'une parcelle de terre devant servir à la construction d'un nouvel établissement scolaire.

Le ministre de l'Education nationale Patrick Mouguiama-Daouda a rencontré ce jour le maire de la commune de Libreville Léandre Nzué. La rencontre avait pour but de « céder gracieusement » au bénéfice du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, du Transfert de Technologie, de l'Education Nationale, chargé de la Formation Civique, une parcelle de terre, d'une superficie de deux hectares et demie, aux fins d'y ériger un établissement scolaire.

Situé dans le 5ème arrondissement, sur l'axe IAI-Décharge de Mindoubé, l'ancienne fourrière municipale est le lieu sur lequel le vaste établissement sera construit. En effet, par cet acte de cession, le Maire de la capitale, Léandre Nzué, veut accompagner les politiques de développement des infrastructures scolaires et universitaires fixées par le Président de la République et le Gouvernement.

Cet accord de principe donné par l'édile de la commune de Libreville, de céder une partie de cette espace de 53.000 m² au ministère dont Patrick Mouguiama-Daouda a la charge, stipule que « ladite parcelle n'est grevée d'aucune charge présente ou future à sa connaissance, à l'exception du Centre Médical Municipal et les constructions imminentes des bâtiments attenants, d'une superficie totale de 4.000m² », selon l'article 1er de cet acte de cession. A la fin des signatures, les deux personnalités ont effectué une visite d'inspection sur le futur nouveau chantier.

En attendant le début des travaux, les deux parties signataires feront diligence quant aux procédures d'approbation et d'immatriculation foncière respectivement par le Conseil Municipal et les services compétents de l'Etat.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.