Angola: Le gouvernement réitère le suivi d'exécution des projets prioritaires de l'Etat

Luanda — Le gouvernement angolais tient à améliorer le suivi de réalisation des projets prioritaires de l'Etat, en vue d'aboutir à des résultats meilleurs dans leur exécution physique et financière.

Ces propos ont été tenus jeudi à Luanda par le ministre d'Etat à la Coordination économique, Manuel Nuno Júnior, lors de la cérémonie de prise de foncions de différents cadres, notamment de Martinho Bangula Katumua et de Castro Paulino Camarada.

Le premier est nommé coordinateur adjoint de l'Unité technique de gestion du Plan national de formation de cadres pour le secteur technique de programmation, suivi et évaluation.

Le second a pris le poste de secrétaire exécutif de l'Unité de supervision et de suivi des Projets de l'exécutif, en abrégé "UMAPE".

Reconnaissant leur compétence, le ministre d'Etat a souhaité beaucoup de succès aux cadres promus.

Selon Manuel Nuno Júnior , l'UMAPE ne va pas se superposer avec d'autres unités déjà existantes, mais qu'il va plutôt se dédier au suivi des projets qui méritent une attention spéciale du Président de la République, João Lourenço.

Ecrivain et maitre en sociologie, Katumua a été nommé à ce nouveau poste par le Président le 24 juillet 2020.

Castro Camarada était, par décret présidentiel de 1991, vice-recteur de l'Université "Agostinho Neto" pour le Centre universitaire de la province de Huambo (plateau central).

Jadis représentant de la FAO au Libéria, Castro Camarada fut également le coordinateur du projet de reforme du secteur agraire en Angola.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.