Sénégal: Tous les bacheliers de 2019 ont été orientés, selon le ministère de tutelle

Dakar — Tous les bacheliers de 2019 qui ont demandé à être orientés dans les universités et autres établissements publics y ont été admis, a appris l'APS jeudi du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI).

"Le MESRI informe que tous les bacheliers de 2019, qui avaient formulé la demande d'orientation dans les universités et autres établissements publics en respectant les procédures édictées par la plateforme Campusen, ont été tous orientés", déclare le directeur général de l'enseignement supérieur dans un communiqué.

Au cas où "il y aurait eu des omissions, malgré le respect des procédures établies, les concernés sont invités à se rapprocher (... ) de la direction générale de l'enseignement supérieur pour leur prise en charge", ajoute la même source.

Elle précise que les bacheliers omis doivent toutefois donner la preuve qu'ils se sont inscrits sur la plateforme informatique Campusen.

Lors du Conseil des ministres de mercredi dernier, le président de la République, Macky Sall, a insisté sur la reprise, dans les meilleures conditions sanitaires, des enseignements en présentiel dans les universités et établissements d'enseignement supérieur. Suspendus en raison de la pandémie de coronavirus, ces enseignements vont reprendre le 1er septembre prochain.

Le chef de l'Etat a également souligné la nécessité d'admettre dans les établissements publics d'enseignement supérieur tous les bacheliers de 2019, ainsi que les futurs titulaires du baccalauréat de 2020.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.