Congo-Kinshasa: Gestion du projet « Bukanga Lonzo » - Le 2ème numéro de la Revue Congo Challenge met fin à la désinformation

« Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo : Séparer les spéculations de la réalité́ », tel est l'intitulé de l'un des articles alléchant paru dans le deuxième volume du 2ème numéro de la Revue scientifique et professionnelle en économie « Congo Challenge » éditée par le Think Thank Congo Challenge que dirige de mains de maitre le professeur Augustin Matata Ponyo Mapon.

La présentation officielle de ce numéro biannuel est intervenue, le jeudi 6 août, au cours d'une séance académique organisée à l'Université protestante du Congo (UPC) située dans la comme de Lingwala à Kinshasa. C'était en présence d'un parterre d'invités, aussi bien, du monde scientifique que politique de la République démocratique du Congo.

Parmi les cinq articles retenus par le prestigieux cabinet d'étude « Congo Challenge » dans le cadre de ce volume, figure notamment celui de M. John M. Ulimwengu qui rétablit la vérité sur l'épineuse question de la gestion du Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo.

Cette étude laborieuse effectuée sur plusieurs mois afin de réunir les faits et de séparer le mythe de la réalité a été guidée par le souci de mettre fin à la prolifération de l'intox à travers les réseaux sociaux qui « donnent la voix à une nouvelle classe d'experts non-soumis à la rigueur de vérification des faits et déclarations. Ce qui malheureusement ne permet pas un débat éduqué autour des questions de développement telles que celles associées avec le Parc Agro-industriel de Bukanga Lonzo (PAI-BL) », peut-on comprendre en substance.

En effet, cet article aborde aussi tour à tour les questions de la pertinence de l'initiative du projet Bukanga Lonzo, des étapes de sa conception en passant par des études menées avant de s'appesantir sur le niveau de sa mise en œuvre technique et financière.

Les questions de gouvernance, corruption et d'occupation des terres sont également abordées dans cet article.

À côté de cet article, figure aussi dans ce deuxième volume du 2ème numéro de la Revue scientifique et professionnelle, celui intitulé « Programmes du FMI et performances économiques en RDC: Historique, impact et perspectives », co-rédigé par le professeur Matata Ponyo et Jean-Paul K. Tsasa.

Dans cette réflexion, l'ancien Premier ministre Matata Ponyo démontre que le problème de fond dans la collaboration avec les institutions financières internationales « ne réside pas dans le recours ou dans la réfutation de l'assistance du FMI, mais plutôt dans la capacité́ des décideurs politiques à instaurer un leadership efficient et une gouvernance de qualité́ en vue de l'élaboration et de la mise en œuvre des réformes structurelles ».

Il convient de noter que dans cette revue de deux cents dix-sept pages, on retrouve également les articles « Soutenabilité́ des finances publiques et stabilité́ macroéconomique en République démocratique du Congo : nécessité d'un ajustement et de l'observance des règles budgétaires » ; « Assessing the impact of tax administration reforms in Sub-Saharan Africa: An empirical investigation » et « Implémentation du nile basin decision support system pour une gestion durable des eaux du bassin du Congo », respectivement écrits par Alexandre Nshue M. Mokime et José Sele Yalaghuli ; Nikolina Krsic et Marina Mavungu Ngoma ; et Médard Ntombi Muen et Rombaut Serge Pangu Sanghy.

À titre de rappel, la Revue Congo Challenge (RCC) a été fondée en 2017 par le professeur Matata Ponyo Mapon. Il a, entre autres, pour objectif de devenir la principale revue scientifique et professionnelle en économie, en République démocratique du Congo. Les deux premiers numéros du volume I furent publiés respectivement en juin et décembre 2019.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.