Afrique du Nord: Un bateau avec 40 migrants à son bord fait naufrage au large de la Mauritanie

(Photo d'archives) - Des migrants africains au large des côtes méditéranéennes

Une embarcation avec 40 migrants à son bord a fait naufrage au large des côtes mauritaniennes. Il n'y aurait qu'un seul survivant.

Ce jeudi soir, un seul rescapé du naufrage a été retrouvé. Selon une source sécuritaire cité par l'AFP, il s'agit d'un Guinéen, découvert « par hasard » sur une plage de Nouadhibou, une ville du nord-ouest de la Mauritanie, à la frontière avec le Sahara Occidental. Il a affirmé que « lui et ses amis venaient du Maroc et se rendaient aux îles Canaries ». C'est dans les eaux internationales que l'embarcation a sombré.

Cette affaire tragique en rappelle une autre, lorsque plus de 60 personnes s'étaient noyées au large des côtes mauritaniennes en décembre 2019. Sur cette route qui longe l'Atlantique, de nombreux migrants espèrent atteindre cette archipel des Canaries. Le territoire espagnol situé à quelques centaines de kilomètres du Maroc est l'une des principales porte d'entrée dans l'Union européenne.

L'Espagne avait pris de nombreuses mesures pour réduire ce flux de migrants vers ses îles, mais depuis deux ans, cette route mortelle connaît un regain. En 2020, les corps de 182 migrants ont été retrouvés. Le nombre réel de morts pourrait être bien plus élevé.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.