Cote d'Ivoire: Sécurité maritime - L'ISMI doté d'un comité stratégique

La cérémonie d'installation officielle a eu lieu le mercredi 5 août, au plateau, en Présence du ministre chargé des affaires maritimes, Philippe Legré

L'Institut de sécurité maritime inter régional (Ismi), logé au sein de l'Académie régionale des sciences et techniques de la mer (Arstm) à Yopougon, dispose désormais d'un Comité stratégique.

Composé d'un représentant du ministre chargé des Affaires maritimes, du directeur exécutif du Centre interrégional de coordination (CIC), du président du secrétariat permanent du Comité interministériel de l'Action de l'Etat en mer (le Président), du Directeur général de l'Arstm, représentant le PCA, du secrétaire général de l'organisation maritime de l'Afrique de l'Ouest et du Centre (OMAOC) et du directeur de l'ISMI, ce comité a été Installé le 5 août, au cours d'une cérémonie organisée, au 17e étage de la Tour A, au plateau.

C'était en présence du ministre chargé des Affaires maritimes, Philippe Legré, qui a souligné que la mission de ce comité stratégique, est de piloter et d'assurer la supervision de l'ISMI, afin d'asseoir la crédibilité de l'Institut, vis-à-vis des Communautés économiques régionales, ainsi que des Etats et institutions partenaires.

« La signature des statuts de l'ISMI et l'installation de son comité stratégique vient ainsi parachever le processus de consolidation du cadre juridique de l'ISMI, qui a débuté depuis sa création en 2015. Je voudrais à cet égard, remercier et féliciter le secrétaire permanent du Comité Interministériel de l'Action de l'Etat en Mer qui, sous la houlette du Premier ministre, a œuvré, dans le cadre de la stratégie nationale de l'Action de l'Etat en Mer, à l'aboutissement de ce chantier majeur, qu'est la création et le fonctionnement de l'ISMI », a-t-il affirmé.

Pour sa part, le Secrétaire permanent du Comité interministériel de l'Action de l'Etat en Mer, M. Abroulaye Fofana, président du comité stratégique, a indiqué que l'installation du Comité stratégique, vient parachever le cadre institutionnel de l'ISMI, ainsi que les investissements et l'appui de la Côte d'Ivoire. « J'exhorte toutes les parties prenantes à continuer à s'investir pour que la graine plantée devienne un arbre d'excellence, au profit du développement de l'économie maritime dans le Golfe de Guinée », a-t-il lancé.

Il a aussi souligné que l'ISMI figure aujourd'hui, au nombre des centres d'excellence dédiés au renforcement des capacités des cadres intervenant dans les structures consacrées à la lutte contre la criminalité maritime, dans le Golfe de Guinée.

« Le bilan de l'ISMI est certes, déjà impressionnant, avec plus de 1000 stagiaires formés en provenance de la quasi-totalité des Etats du Golfe de Guinée en moins de cinq années d'existence. Mais, notre vision est d'en faire un Institut ayant les capacités, le prestige et la crédibilité internationale d'une structure telle que l'IHEDN à Paris. Cet Institut de formation est porteur d'espérance pour l'avenir du secteur maritime de notre sous-région ».

Dans le même sens, le Directeur général de l'ARSTM, Colonel Karim Coulibaly, a indiqué que l'ISMI, qui a débuté ses activités, fin 2015, a atteint aujourd'hui, son rythme de croisière. Avec 36 sessions de formations courtes, soit environ 180 jours de formation depuis 2015, financés par la France et par l'Union Européenne.

« A cela s'ajoute depuis 2016, un programme de Master avec deux spécialités : droit et sécurité maritime, dans le cadre d'un partenariat avec l'Université de Nantes et un appui financier de la coopération française. Ce programme de Master enregistre à l'heure actuelle une cinquantaine de participants originaires de tous les Etats francophones du golfe de Guinée. Les formations de l'ISMI totalisent aujourd'hui, plus de 1000 participants originaires des 19 Etats côtiers du Golfe de Guinée et des Etats de l'hinterland comme le Mali, le Niger, le Burundi et le Tchad », a-t-il poursuivi.

Le Directeur général de l'ARSTM a par ailleurs, exprimé sa reconnaissance aux partenaires et bailleurs de fonds qui se sont investis dans la création et la montée en puissance de l'ISMI.

La cérémonie a également enregistré la présence des représentants de l'Union européenne, de l'ambassade de France, des USA, du Japon et du Centre Régional de Sécurité Maritime de l'Afrique de l'Ouest (CRESMAO)

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.