Burkina Faso: Football - La FBF habille les clubs et les arbitres

La Fédération burkinabè de football (FBF) a procédé le jeudi 6 août 2020 à la remise d'équipements sportifs aux clubs de première et deuxième division ainsi qu'aux arbitres. Ce don s'inscrit dans le cadre d'un geste devenu habituel à la fédé de doter les formations sportives à l'ouverture de chaque saison.

Le 4 septembre prochain, le Fasofoot reprendra ses droits sur l'ensemble des pelouses du Burkina. Ce sera le début de la nouvelle saison. Depuis lors, les clubs de D1 ont repris les entraînements pour être prêts à bonne date. La fédération de football aussi renouvelle son soutien aux acteurs du jeu. C'est la raison pour laquelle elle leur a offert du matériel. Il s'agit essentiellement de jeux de maillots (à raison de 2 pour les clubs de D1 et 1 pour les clubs de D2), de 10 drapeaux pour les arbitres de touche, de 10 kits oreillettes de 4 postes, de 10 chronomètres et de 350 maillots d'arbitres.

«C'est une habitude établie depuis un certain temps de soulager les clubs de leurs difficultés. Nous sommes conscients des difficultés qu'ils traversent et nous essayons de leur venir en aide », a souligné le président de la fédération, Sita Sangaré. Pour ce qui est des arbitres, il a souligné qu'il était surpris de voir que les hommes en noir se débrouillaient pour trouver leurs propres tuniques. «Nous avons travaillé à corriger cet état de fait. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que nous volons à leur secours.

Ces présents ont été bien reçus par les bénéficiaires ; cela est une bouffée d'oxygène. «Vous n'ignorez pas que tous les clubs ont des problèmes de finances. Et recevoir ce matériel en début de championnat est un ouf de soulagement », nous a dit Jules Traoré, le représentant du RCB à Ouagadougou. Il a ajouté que les maillots reçus sont conformes à leur couleur car leur avis a été demandé en amont de leur confection.

Ces formations du Fasofoot ont donc l'obligation de se vêtir des maillots offerts car selon le président de la FBF, le règlement de la prochaine saison prévoit des sanctions contre les clubs qui utiliseront des maillots qui ne répondent pas aux critères édictés par la ligue de football professionnel. Il a également profité de l'occasion pour revenir sur l'annonce faite par la FIFA de soutenir les fédérations après la pandémie de coronavirus. Sita Sangaré a expliqué qu'à la date d'aujourd'hui, aucune institution fédérale n'a reçu le moindre kopeck et que les allégations qui ont actuellement pignon sur rue n'ont pas de sens. «Que ceux qui sont à cours d'arguments électoraux trouvent autre chose car aucune fédération du monde n'a reçu le fonds promis », a-t-il conclu.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.