Guinée: Alpha Condé a «pris acte» de l'invitation à se présenter à la présidentielle

Le président guinéen Alpha Condé, 82 ans, fait durer le suspense en annonçant jeudi avoir « pris acte » de l'appel de son parti à se présenter à un troisième mandat lors de l'élection présidentielle prévue en octobre. Pour accepter cette proposition, le président guinéen pose quelques conditions.

« Il est temps de décliner notre choix, notre choix s'appelle Alpha Condé ». Après cette lecture de la résolution finale de la convention par Hadja Nantou Chérif, la coordinatrice nationale du RPG, les participants n'attendaient plus que la réponse d'Alpha Condé. « Je prends acte, je vous ai entendu, je prends acte. Mais, si vous voulez que j'accepte votre proposition, il faut que je sois sûr que vous vous engagez à ce que le RPG soit ce qu'il était au début, c'est-à-dire un parti qui n'oublie personne ».

« L'acte est déjà posé... »

Donc, le suspens continue, même si pour les inconditionnels il n'y a plus l'ombre d'aucun doute, Alpha Condé est partant pour un nouveau mandat. « Je suis satisfait de la réponse qui a été donnée par le président de la république, le président candidat, confie Malick Sankon président de la Commission d'organisation de la convention. Mon interprétation est que l'acte est déjà posé et il sera notre candidat pour aller à l'élection présidentielle. Je suis affirmatif, c'est un oui ».

Hadja Djénè Saran Camara, membre du bureau politique national du parti ajoute: « Je crois qu'il faut positiver le discours du président de la république, c'est normal qu'il réagisse comme ça, c'est un chef, c'est un politicien ».

Partira, partira pas, la réponse est dans quelques semaines puisque théoriquement les élections sont prévues le 18 octobre prochain.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.