Maroc: Le CCM prolonge les délais pour le dépôt des demandes de soutien

Le Centre cinématographique marocain (CCM) a annoncé mercredi une nouvelle prolongation des délais pour le dépôt des demandes de soutien, au profit des sociétés de production cinématographique et audiovisuelle, au titre de la 2è session de l'exercice 2020.

Dans une note d'information diffusée sur son site électronique, le CCM a précisé que cette nouvelle prolongation intervient suite à une demande de la Chambre marocaine des producteurs de films et à la décision des autorités publiques d'interdire les déplacements de et vers huit villes du Royaume.

Le délai du dépôt de ces demandes sera prolongé jusqu'au 17 août 2020 pour les projets de films de fiction et de documentaires avant production, indique la note, précisant qu'en ce qui concerne les films de fiction et de documentaires après production et les projets d'écriture et de réécriture des scénarios, le délai sera prolongé jusqu'au 24 août 2020.

Le délai de dépôt des demandes de soutien pour les projets de documentaires sur la culture, l'histoire et l'espace sahraoui hassani avant production sera, quant à lui, prolongé jusqu'au 31 août 2020, a ajouté la même source.

Le dépôt des demandes de soutien doit se faire sur la plateforme électronique dédiée à cet effet sur le site internet du CCM "www.ccm.ma", conclut la note d'information.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.