Gabon: FEGASA - « Formation et communication » cheval de bataille d'Andrew Gwodog

Réélu à la tête de la Fédération gabonaise des sociétés d'assurances (FEGASA) pour un second et dernier mandat, Andrew Gwodog n'a pas caché son satisfecit et sa fierté pour sa précédente gestion. Cette réélection a eu lieu le 14 juillet dernier par acclamation, et ce, grâce son management et la pertinence de sa riche gérance. Aussi, fait-il les éloges de son premier et déroule les perspectives pour le second et dernier mandat.

Le son de la cloche du second mandat a sonné. Il faut se mettre au travail pour marquer d'une belle empreinte et finir en beauté ce dernier mandat. C'est d'ailleurs le souhait du Président de Fédération gabonaise des sociétés d'assurances (FEGASA), Andrew Gwodog. « Je suis à mon second et dernier mandat. A la différence des autres, je ne compte pas "m'ouphouétiser"à ce poste de président de la Fegasa » lance-t-il comme pour ouvrir la voie et offrir l'opportunité à d'autres jeunes de faire leur preuve.

L'Administrateur-Directeur Général de la Société commerciale gabonaise de réassurance dit être de cette génération qui pense que l'alternance permet d'atteindre de meilleurs résultats. Son bureau et lui avaient sollicité les suffrages pour ce dernier mandata afin leur permettre d'achever les deux chantiers qu'ils n'ont pas pu réaliser.

Il s'agira pour Andrew Gwodog et son équipe de créer un partenariat avec l'Etat pour la mise en place d'un fonds de garantie automobile. Pour lui, « Le fonds de garantie automobile a pour vocation de prendre en charge des cas d'accidents. Le véhicule sera pris en charge pour des réparations par le fonds de garantie automobile ». Il explique par la suite que ce fonds de garantie automobile est l'émanation de la Conférence interafricaine des marchés d'assurance (CIMA). Elle impose aux 14 Etats- membres, dans la partie du code, de créer des fonds de garantie automobile. « A ce jour, il n'y a que trois pays sur 14 qui ont réussi à mettre en place. Il s'agit de la Cote d'Ivoire, du Sénégal et du Bénin » fait-il savoir. Le Gabon va s'inspirer de ces trois pays qui sont, selon lui, les modèles de réussite pour pouvoir réaliser et créer un fonds de garantie automobile.

Du nouveau mandat

Il y a la mise en œuvre du plan de développement du secteur des assurances. Il sera question pour Président de Fédération gabonaise des sociétés d'assurances (FEGASA), Andrew Gwodog et son équipe de mettre en place : la souscription à l'assurance multirisques habitations. L'objectif est de rendre obligatoire cette assurance avec le concours de l'Etat. Il y aura aussi la mise en place de l'assurance contre les catastrophes naturelles ; les assurances pour les professions libérales ; l'aspect de formation

Assurance des transports publics des voyageurs

La mise en place du Poole Transport sera aussi du rendez-vous à ce second mandat. Le « Transport public des voyageurs (TPV) est une structure organisationnelle au sein d'une fédération d'assureurs permettant de gérer tout ce qui concerne donc le transport public des voyageurs urbains et interurbains » explique Andrew Gwodog. Il ajoutera par la suite, qu'il convient aux assureurs de vérifier que la tarification qui est appliquée à ce type de véhicule est celle qu'il faut. C'est ce qui du premier mandat, doit être adjoint au second et dernier magistère.

Le Président de Fédération gabonaise des sociétés d'assurances (FEGASA) et son équipe promettent de faire de la formation et de la communication, leur cheval de bataille pour finir en beauté leur dernier mandat.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.