Madagascar: Commerce - Le marché de la livraison explose

La logistique ne s'est jamais aussi bien portée que maintenant, et pour cause l'essor de l'industrie de l'e-commerce. Franc succès d'une nouvelle formule.

Dans l'univers de l'ecommerce, les activités de la livraison de colis connaissent une véritable révolution. À vélo, en moto, en voiture ou encore à pieds les acteurs du service de livraison se sont multipliés. Les colis à livrer sont diversifiés allant des produits vestimentaires jusqu'aux plats chauds.

Sur les réseaux sociaux et les sites marchands, les commentaires de la majorité des acheteurs pour les produits proposés en ligne demandent si le vendeur effectue la livraison ou non. D'autre part, le tarif se négocie selon la proximité du lieu de livraison. En général, celui-ci part de deux mille ariary si le destinataire se localise en centre ville.

Règle d'or

Le marché du colis est désormais en plein essor dans les différentes régions de Madagascar. Une bonne santé ressentie notamment par la société Mbike Livraison express, une start-up offrant un service coursier exclusivement à vélo. « Nous enregistrons actuellement une belle évolution. Nous sommes passés de trois cent livraisons mensuelles en mai 2018 à 1500 livraisons pour la fin d'année 2019. On réalise quotidiennement entre soixante cinq à soixante quinze courses », a confié un représentant de l'entreprise.

Ponctualité et rapidité. Tels sont les mots d'ordre des acteurs du service de livraison. La satisfaction client passe désormais autant par la qualité du produit que celle de la livraison. Pour satisfaire le consommateur, les leaders de la vente en ligne mènent une course effrénée pour proposer des livraisons toujours plus rapides

« Un bon service de livraison doit avant tout répondre à la ponctualité, c'est la règle d'or chez nous, nous y mettons un point d'honneur. Ensuite, à la qualité et au bon état du produit à la livraison pour que le client reçoive un produit de qualité et en excellent état. Pour notre cas, le bouquet ne peut être livré le lendemain car on livre des fleurs fraîches », explique un responsable auprès de Ravenea, un commerçant de fleurs en ligne. Même son de cloche de la part la société Mbike « En activité depuis novembre 2016, nous répondons aux besoins des sociétés voulant externaliser leur service coursier en offrant un service rapide et de qualité, visant à réduire ensemble dès maintenant les soucis de logistique», a fait savoir l'opérateur.

Une livraison tardive ou non conforme amènera à l'annulation de l'achat et ternira à jamais l'image du vendeur. « Les annulations de courses sont les principaux incidents auxquels nous faisons face. Une situation qui ne joue pas en notre faveur», déplore notre interlocuteur.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.