Ile Maurice: Fuite d'huile - La course contre la montre a débuté

Depuis hier, de l'huile suinte du Wakashio, navire échoué à Pointe d'Esny depusi maintenant deux semaines. Ce vendredi 7 août sera marquée par la mobilisation des ONG et volontaires pour essayer de limiter les dégâts. Suivez les développements et direct...

Enregistrement Volontaire via Eco-Sud

Après une rencontre de Eco Sud et les autorités, les décisions suivantes ont été prises:

1. Les volontaires doivent s'enregistrer auprès du Ministère de l'Environnement avant toutes actions

2. Merci de remplir la forme ci-jointe afin que nous puissions envoyer la liste des volontaires au Ministère de l'Environnement

3. Le Ministère recommande de ne pas prendre d'initiative personnel et d'attendre les directives qui seront données dans la journée

Le formulaire est disponible sur le lien suivant:

https://forms.gle/YSC85HByQpvKNUGe8

Enregistrement Volontaire via Eco-Sud

Après une rencontre de Eco Sud et les autorités, les décisions suivantes ont été prises:

1. Les volontaires doivent s'enregistrer auprès du Ministère de l'Environnement avant toutes actions

2. Merci de remplir la forme ci-jointe afin que nous puissions envoyer la liste des volontaires au Ministère de l'Environnement

3. Le Ministère recommande de ne pas prendre d'initiative personnel et d'attendre les directives qui seront données dans la journée

Le formulaire est disponible sur le lien suivant:

https://forms.gle/YSC85HByQpvKNUGe8

A Pointe-d'Esny, les choses apssent à la vitesse supérieure

Wakashio: le ministère de l'Environnement en réunion pour l'opération de nettoyage

Le ministère de l'Environnement a entamé, ce vendredi 7 août, des réunions avec Eco-Sud et d'autres organisations pour mettre en place le plan d'action pour le nettoyage des régions affectées.

Par la suite, le ministère de l'Environnement lancera un appel aux volontaires pour qu'ils se manifestent. Cependant, la manière dont ils seront enregistrés n'a pas encore été définie.

De son côté, Eco-Sud réunira aussi des volontaires et communiquera la liste au ministère. Ceux qui sont intéressés peuvent se manifester par message en contactant l'ONG sur le 57836928.

Par ailleurs, selon nos informations, le ministère déconseille toute initiative personnelle pour raisons de sécurité et d'organisation. Des vêtements et autres équipements de protection comme masque de plongée seront nécessaires pour éviter tout contact direct avec la nappe de pétrole. Sébastien Sauvage d'Eco Sud se dit satisfait de cette initiative du ministère et se dit prêt à aider.

Mobilisation citoyenne: une plate-forme lancée pour la collecte de cheveux.

Depuis l'annonce du déversement d'huile occasionné par le MV Wakashio au large de Pointe D'Esny, les mauriciens se mobilisent sur les réseaux sociaux pour sauver les eaux mauriciennes et les créatures marines. Françoise Gachet a lancé un appel sur Facebook pour la collecte de cheveux et des bas, qui est un moyen efficace pour absorber l'huile de la mer.

L'appel a été lancée hier. Ce vendredi 7 août, Françoise Gachet explique n'avoir reçu aucun don de cheveux mais beaucoup d'appels de gens voulant aider. «Il nous était primordial de rediriger toutes les aides vers une seule plate-forme. C'est ainsi que nous avons créé une plate-forme sur le site anangel.mu » dit-elle.

«À travers cette plateforme, les personnes souhaitant aider seront en contacts avec les leaders des ONGs. Nous constituons des groupes de volontaires avec des tâches précises. La première mission consistera à déposer les cheveux et les bas dans les salons L'Oréal (BrandActiv). Pour le moment, le travail se fait uniquement avec les volontaires. Nous attendons toujours que les dialogues avec les autorités débutent pour voir comment s'organiser» précise Françoise Gachet. La deuxième tâche sera de fabriquer des boudins avec les cheveux pour absorber l'huile. Par la suite, la campagne de nettoyage sera montée et la coordination se fera sur la même plateforme. «Les volontaires qui se sont enregistrés sont invités à vérifier leurs mails de temps en temps.»

En attendant, ceux qui souhaitent faire des dons de cheveux ou de bas sont invités à le faire dans les salons de L'Oréal.

La situation a Pointe-Canon et Rivière-des-Créoles

Arvin Boolell: «Lavi lamer pé alé»

Le leader de l'opposition était descendu ans la zone sinistrée hier, jeudi 6 août. Arvin Boolell a rencontré les pêcheurs de Bambous Virieux et a évoqué ce désastre écologique avec eux.

Les initiatives citoyennes se multiplient

Ils n'ont pas attendu que les autorités s'organisent. Plusieurs ONG et groupes de volontaires ont pris les choses en mais dès que la situation s'est détérioré hier, jeudi 6 août.

Les membres du Rezistans ek Alternativ, ainsi que d'autres volontaires, ont passé la nuit à Mahébourg pour fabriquer des barrières de paille pour contenir l'huile. Ce matin, le parti a fait avoir que la barrière a déjà fait ses preuves. Le plan est d'installer au moins un kilomètre de ces bouées faites à base de bagasse. Sur sa page Facebook, R & A lance un appel aux volontaires. Les membres seront au Mahebourg Waterfront, à proximité du restaurant Les Copains d'Abord.

Vikash Tatayah: «On a mis en place un plan de sauvetage pour les animaux d'île aux Aigrettes»

Les choses sont passées à la vitesse supérieure depuis hier, jeudi 6 août, surtout que la crainte d'une fuite d'huile du MV Wakashio s'est concrétisée. Vikash Tatayah, Conservation Director à la Mauritius Wildlife Foundation (MWF), avance que les employés de l'organisme étaient préparés au «worst case scénario».

«Nous avions envisagé trois scénarios: un déversement de contenu, un déversement généralisé avant Île aux Aigrettes et un déversement généralisé dans tout la baie. Mais nous n'avons pas eu le temps de faire un exercice de simulation» explique-t-il.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.