Madagascar: Andry Rajoelina à Toliara - Une distribution de vivres sans trouble

Calme. La cérémonie de distribution de vivres à l'École normale de Tsimenatse et celle organisée au terrain de Don Bosco à Toliara, se sont déroulées sans encombre. Les marées humaines notamment dans les points de distribution à Antananarivo ou encore à Fianarantsoa n'ont pas été constatées sur place.

Malgré un décalage de l'arrivée du couple présidentiel à la cérémonie, les bénéficiaires des « Vatsy Tsinjo » de quatre fokontany, ont attendu patiemment leur part de vivres. D'autres individus, environ une centaine, ont attendu à l'extérieur de l'enceinte de l'Ecole normale, dans l'espoir d'obtenir des vivres bien qu'ils ne figurent pas dans la liste des personnes vulnérables. Mais ils ont respecté l'organisation mise en place à l'extérieur du lieu de cérémonie.

Vers 17 heures, le président de la République et son épouse arrivent. « Je n'ai pas oublié Toliara », assure Andry Rajoelina pour les premiers mots de son discours. « Nous savons les difficultés auxquelles les ménages font face actuellement vu les impacts économiques de cette pandémie. Mais vous n'êtes pas seuls dans cette lutte» a-t-il déclaré. Le chef de l'État a souligné le nombre important des mères de famille de Toliara venues récupérer des vivres.

Le caractère précaire des ménages, alourdi par les impacts de la Covid-19 a été alors souligné par le président. « Je ne peux rester de marbre quand j'entends quelqu'un dire que son foyer n'a pas vu de sac de riz depuis longtemps. Beaucoup de ménages achètent de l'huile avec du sachet comme contenant, ou encore du sucre avec une cuillère. Aussi, ne s'agit-il pas d'un don de quelques kilos de riz mais d'un sac entier, accompagné de légumineuses, d'huile et de lait, calculés pour soutenir une famille pendant un mois » at-il fait savoir.

La cérémonie d'hier a été une occasion pour le chef de l'État de lancer une autre forme de soutien aux ménages vulnérables. « Je suis venu ici avec le représentant du PAM. Cet organisme lance avec l'État malgache, un plan de soutien financier avec une enveloppe de 100 000 ariary par ménage vulnérable. Pour Toliara, il y aura 23 000 ménages bénéficiaires » explique-t-il.

Une autre cérémonie du genre s'est également tenue au terrain de Don Bosco pour soutenir les habitants du fokontany de Mahavatse ouest et de Mahavatse Tanambao.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.