Gabon: OPH - Les personnes handicapées poursuivent leur combat

Depuis 1996, l'organisation des personnes handicapées mène un combat sans répit en faveur de l'implication des personnes en situation de handicap dans le processus électoral et le respect de leur droit et devoir civique. Elle milite pour la facilitation d'établissement des cartes nationales d'identité, des cartes d'électeurs et l'érection de rampes d'accès dans les bureaux de vote.

Les personnes handicapées rencontrent des difficultés au quotidien pour s'accommoder dans la société gabonaise. C'est fort de ce constat qu'est né, il y'a 24 ans, l'Organisation des personnes handicapées (O.P.H). Leur mission a toujours été de « lutter pour la promotion des libertés et le respect des handicapés, de la protection de leurs intérêts sociaux et de l'affirmation de leur citoyenneté gabonaise ».

Une des grandes causes menées par cette organisation pour les personnes handicapées est le devoir citoyen de tout gabonais qui est « le vote ». Depuis 1996, elle a mené plusieurs combats dans ce sens afin de permettre la facilitation de l'établissement des cartes nationales d'identité, des cartes d'électeurs et l'érection des rampes dans les bureaux de vote.

Les personnes invalides, sont souvent marginalisées sur tous les plans. Elles souhaitent simplement jouir de leur droit et accomplir leur devoir civique en république gabonaise. Il faut souligner que l'intégration sociale et professionnelle des personnes handicapées moteurs représente un défi important au Gabon. Il reste beaucoup à faire pour eux.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.