Sénégal: L'ARTP demande à Orange-Sonatel de surseoir à ses nouvelles offres (communiqué)

orange sanctionnée par l'ARTP

Dakar — L'Autorité de régulation des télécommunications (ARTP) a demandé vendredi à l'opérateur Orange-Sonatel de surseoir à l'application de ses nouvelles offres tarifaires ayant provoqué une levée de boucliers d'associations de consommateurs.

"L'autorité de régulation des télécommunications, tenant compte du contexte de crise et de pandémie de Covid-19, a demandé à Orange-Sonatel de surseoir aux nouvelles offres mises sur le marché le 22 juillet 2020", rapporte notamment un communiqué de l'ARTP parvenu à l'APS.

La structure invite dans le même temps les parties prenantes à prendre acte de cette décision en rappelant avoir été saisie de plaintes d'associations de consommateurs relatives entre autres aux aspects tarifaires de cette société de téléphonie.

"Dans le cadre du traitement desdites plaintes et, par respect pour le principe du contradictoire, l'opérateur Orange-SONATEL et les associations de consommateurs ont été successivement reçus", fait savoir l'ARTP.

Une forte opposition d'associations et d'organisations de consommateurs est née après l'officialisation de nouvelles offres de l'opérateur Orange-Sonatel.

Les protestataires ont évoqué une hausse des tarifs, alors que la direction de l'opérateur historique du pays a parlé de baisse se prévalant notamment du statut d'une des sociétés de téléphonie proposant les prix les plus compétitifs pour les consommateurs dans la sous-région.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.