Sénégal: Accroissement modéré des ressources, augmentation maitrisée des dépenses au 1er semestre (DPEE)

Dakar — L'exécution budgétaire s'est traduite au premier semestre 2020, par un accroissement modéré des ressources associé à une augmentation maitrisée des dépenses publiques, indique la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Dans le Point mensuel de conjoncture du mois de juin, la DPEE signale que les ressources mobilisées, à fin juin 2020, sont évaluées à 1333 milliards, soit une hausse de 5%, en glissement annuel.

Quant aux dépenses, elles se sont établies à 2074,2 milliards, à fin juin 2020, contre 1738,8 milliards un an auparavant, soit une hausse de 19, 3%, ajoute le document consulté par l'APS.

La même source souligne qu'en conséquence, le solde budgétaire est estimé en déficit à hauteur de 741,2 milliards, à fin juin 2020, contre un déficit de 469,1 milliards à la même période de l'année précédente.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.