Cameroun: Apiculture - Le coup de pouce turc

Un don en matériels divers remis hier à Yaoundé par l'ambassadeur, Mme Ayse Saraç au ministre de l'Elevage, Dr Taïga.

Du matériel de production auquel s'ajoute celui de transformation post-récolte et de contrôle qualité. Il se décline en des tamis, des fumoirs, de performants modèles de ruches ayant fait leur preuve en Turquie, des combinaisons apicoles, des incubateurs ainsi que du matériel de laboratoire. Telle est la consistance du don du gouvernement de la République de Turquie remis hier au Dr Taïga, ministre de l'Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia). C'était au cours d'une brève cérémonie qui a connu la participation de Mme Ayse Saraç, ambassadeur de la République de Turquie au Cameroun et du Dr Mehmet Yazgan, coordonnateur de l'Agence de turque de coopération et de coordination (Tika).

La solennité d'hier au Centre avicole de Yaoundé s'inscrit dans la batterie d'actions visant à développer la filière apicole au Cameroun. Une volonté d'essor qui bénéficie de l'apport de la Turquie qui entend cheminer avec le Cameroun en ce sens dans le cadre de la coopération bilatérale. C'est ainsi qu'en saluant déjà les fruits de la coopération sectorielle entre les deux pays, selon le Dr Taïga, il est question de « permettre au miel camerounais d'être davantage compétitif. Nous exportons déjà un peu de miel vers l'Asie. Vous comprendrez que nous voulons améliorer la qualité du miel qui est produit ».

A travers le Tika, son bras séculier en matière de coopération, la Turquie œuvre dans le renforcement des capacités des acteurs apicoles dans les technologies de production et de transformation apicole. 10 apiculteurs camerounais ont pu moderniser leurs techniques en Turquie en 2018. Plus récemment, en février dernier, plus d'une vingtaine d'apiculteurs et cadres du Minepia ont eu droit à une nouvelle session de formation. C'était dans les locaux du Centre avicole de Yaoundé, réhabilités et équipés toujours par la Tika.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.