Cote d'Ivoire: Fin du faux suspens

6 Août 2020

Alassane Ouattara a indiqué, jeudi, son intention d'être candidat à un troisième mandat de président de la Côte d'Ivoire. Cette candidature ne laissait que peu de doutes après la mort, début juillet, de son dauphin désigné, l'ancien Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

"Je suis candidat à l'élection présidentielle du 31 octobre", a déclaré Alassane Ouattara qui s'exprimait à la veille du 60e anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire.

Alassane Ouattara, élu en 2010 puis réélu en 2015, a estimé que la Constitution l'"autorise" à exercer un troisième mandat.

La Constitution limite à deux le nombre de mandats présidentiels, mais selon l'interprétation du pouvoir, l'adoption de cette nouvelle loi fondamentale en 2016 a remis les compteurs à zéro.Selon l'opposition en revanche, il n'a pas le droit de se représenter.

L'ex-président Henri Konan Bédié a ainsi déclaré récemment qu'une candidature de M. Ouattara "serait illégale". Agé de 86 ans, il est lui-même le candidat désigné du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), principale formation d'opposition. La situation politique est tendue en Côte d'Ivoire à trois mois

A La Une: Cote d'Ivoire

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.