Togo: Grève des recharges

7 Août 2020

Les crédits téléphoniques sont trop chers. Des organisations de la société civile ont appelé les abonnés à observer une journée morte le 16 août. Autrement dit, pas d'achat de minutes pendant 24h. Une façon d'alerter les opérateurs et les autorités.

Pour la Ligue des consommateurs du Togo (LCT), ce mouvement est justifié.

Deux sociétés se partement le marché de la téléphonie mobile, TogoCom, récemment privatisé (Axian), et Moov (Maroc Telecom).

Emmanuel Sogadji, le président de la LCT, pense que la seule solution pour faire baisser les prix est la libéralisation du marché et l'arrivée de nouveaux opérateurs.

Pas certain dans un marché très étroit.

Les tarifs pratiqués par les deux acteurs locaux sont à peu près similaires à ceux des pays de la région, à l'exception du Ghana.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.