Congo-Brazzaville: Fête nationale du 15 août - « Jolie congolaise » fait rimer mode et célébration

Modeste maison de couture créée en 2017 par la jeune actrice Mira Loussi, « Jolie congolaise » by Mimi vient de lancer une collection de t-shirts et casquettes aux rappels de concepts et effigies en lien avec la célébration du soixantième anniversaire de l'indépendance du Congo, le 15 août prochain.

A la base, ce sont des t-shirt que la maison de couture customise pour les rendre plus tendances. Ainsi, on retrouve sur certains de ces marinières « Spécial 15 août », des inscriptions telles que « Indépendance tcha-tcha, to zui », « Lipanda 15 août, unité-travail-progrès », « Joyeux 15 août, fête de l'indépendance » ou encore « Miss indépendance ». A cela s'ajoute des petits détails en pagne et le rappel des couleurs du drapeau congolais : vert, jaune, rouge.

A en croire Mira Loussi, responsable de la structure, « bien que la pandémie de coronavirus sévit en ce moment partout dans le monde, elle est appelée à passer. Cependant, le style demeurera. Ainsi, peu importe les difficultés auxquelles nous faisons face aujourd'hui, nous aimons notre chère patrie et nous allons célébrer ce soixantième anniversaire bien sapés et avec le sourire aux lèvres ».

Disponibles en plusieurs colories, ces créations sont proposées à la clientèle à un prix raisonnable. « Si d'une part, nous essayons de nous reconstruire après le confinement du secteur causé par la covid-19, d'autre part nous devons tenir compte du portefeuille de la clientèle qui est aussi fortement impactée par cette crise sanitaire. D'où notre vision de concilier la qualité et le prix, l'offre d'achat et le bénéfice », estime la créatrice de la marque Jolie congolaise.

Ancrée dans la culture et la tradition de son pays, Mira Loussi est une artiste pétillante et très ambitieuse qui s'impose, depuis quelques années, dans le cercle de la mode congolaise comme un véritable caméléon. A travers sa modeste maison de couture Jolie congolaise implantée à Pointe-Noire, elle veut exalter la beauté de la femme de son terroir. « En allant suivre une formation en couture pour confectionner mes propres vêtements, j'ai caressé l'idée d'élargir mes compétences en les faisant bénéficier à d'autres. C'est de là qu'est née Jolie congolaise qui n'emploie aucune autre main-d'œuvre, excepté moi-même », nous a-t-elle confié.

Les collections jeunes, chics et modernes, de la marque comprend des ensembles en wax, robes, tops, t-shirts, casquettes, etc. Et quoique les articles attirent des adeptes, Mira Loussi préfère encore prendre du temps avant de matérialiser l'ambition d'une grande maison de couture, digne de ce nom.

Outre son penchant pour le stylisme, la décoration, le fitness et la gastronomie, Mira Loussi incarne aussi avec succès la jeune génération du cinéma congolais, avec plusieurs cordes à son arc, les talents d'actrice et de réalisatrice. A cet effet, la jeune femme apparaît dans quelques films de réalisateurs congolais, notamment « Alicia » de Michael Gandoh, sorti en 2018, « Djoli » de Glad Amog Lemra et « Trouble » de Dan Scott, sortis tous les deux en 2019. Se déclarant très à l'aise devant la caméra, la jeune actrice de 31 ans s'amuse quelquefois à réaliser et partager de courtes vidéos sur ses comptes sociaux où elle incarne différents rôles, très comiques. En se plaçant derrière la caméra, Mira Loussi a réalisé, il y a deux ans, son premier court-métrage intitulé « Le rituel » qui lui a valu le prix de « Révélation de l'année » au Festival de films, La Pointe-Noire, en septembre 2018.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.