Maroc: La CSMD et la DGAPR invitent la population carcérale à contribuer à la réflexion autour du Modèle de Développement

Rabat — La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) et la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) lancent une consultation auprès des détenus de tous les établissements pénitentiaires du Royaume, afin de leur permettre de contribuer à la réflexion autour du Modèle de Développement.

La DGAPR a indiqué, vendredi dans un communiqué, que cette initiative s'inscrit dans le cadre de l'approche participative adoptée par la CSMD, qui cherche à impliquer tous les citoyens, notamment ceux issus de catégories spécifiques.

La population carcérale est, ainsi, invitée à partager par écrit sa conception du "Maroc de demain" et comment elle peut y contribuer, a ajouté la même source, notant que les meilleures contributions seront sélectionnées par un comité conjoint, réunissant des représentants de la DGAPR et les membres de la CSMD, et seront publiées dans un numéro spécial de la revue mensuelle Cahier des prisonniers, éditée par la DGAPR.

A l'instar des autres contributions reçues par la CSMD, ces écrits seront publiés sur la plateforme "csmd.ma" et viendront enrichir les travaux de la Commission, précise le communiqué.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.