Sénégal: Parti rewmi - Le colonel Abdourahime Kébé tourne le dos à Idy

Fin de compagnonnage entre le colonel Abdourahime Kébé et Idrissa Seck au sein du parti Rewmi.

Prés d'un mois après avoir annoncé via sa page facebook le gel de ses activités politiques au sein de cette dite formation politique «pour convenance personnelle», l'ancien attaché de défense de l'ambassade du Sénégal à Washington est revenu à la charge hier, jeudi 6 août pour cette fois, annoncer sa démission définitive au sein de Rewmi.

«J'ai décidé de démissionner de ma fonction de Secrétaire national en charge de la défense et de la sécurité au sein de Rewmi et de mettre fin à mon affiliation à ce parti et ce, à compter de ce jour», a annoncé le colonel Kébé dans un document transmis à confrères d'emedia. «Je quitte le parti pour des raisons de convenance personnelle. Je remercie le Président Idrissa Seck, pour qui, mon estime et ma considération restent intactes.

Mes pensées affectueuses vont aussi à tous les responsables et militants de Rewmi qui m'ont toujours soutenu», a également ajouté l'officier supérieur de l'armée sénégalaise à la retraite qui précise par ailleurs que son «engagement politique continue pour une opposition forte, cohérente et audible au service exclusif des sénégalais et du Sénégal». Il faut souligner que ce n'est pas pour une première fois que le Colonel Abdourahim Kébé affirme ouvertement sa position pour une «opposition forte, cohérente et audible au service exclusif des sénégalais et du Sénégal».

Se prononçant dans les colons du journal «Les Échos» sur les raisons qui l'ont poussé à annoncer le gèle de ses activités au sein du Rewmi en juin dernier, colonel Abdourahime Kébé avait laissé entendre «Je veux un parti d'opposition. L'opposition doit s'opposer et le gouvernement gouverner. Mais, on ne peut pas être dans l'opposition et rester là à faire comme si de rien n'était».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.