Sénégal: Ziguinchor - Efficacite de paratonnerres - Les populations s'interrogent

Le risque de foudre ne cesse de s'accroître dans la région de Ziguinchor où chaque année elle (la foudre) cause un nombre important et considérable de dommages matériel et corporel, aux conséquences souvent dramatiques. Et pourtant, les paratonnerres, il en existe bien dans la région où une trentaine a été installée cette année dans la région. Mais ils sont nombreux ceux qui s'interrogent aujourd'hui sur l'efficacité de ces paratonnerres, tellement les exemples de cas de victimes de la foudre font florès dans la région.

Le spectre de la foudre continue de hanter le sommeil des populations du Sud qui s'interrogent sur l'efficacité des paratonnerres installés dans la région. Leur présence est bien réelle dans la région de Ziguinchor, mais c'est à se demander si l'efficacité de ces matériels est avérée, tellement les exemples de cas de victimes de décharge électrique liées à la foudre font florès dans la région sud. Chaque hivernage y va avec son lot de désolation avec de nombreuses personnes qui périssent foudroyées après de grosses précipitations accompagnées de tonnerre et de violente foudre.

A rappeler qu'en 2012, Ziguinchor avait bénéficié d'un programme d'installation de 98 paratonnerres sur l'étendue du territoire régional. Cette année, c'est une trentaine de paratonnerres qui ont été installés dans la région. Le département de Ziguinchor a installé neuf (09), répartis comme suit : cinq (05) dans la commune de Ziguinchor, deux (02) dans la zone de Niaguis et deux (02) autres dans le Niassya. Malgré tout, les populations sont plongées dans la psychose après les affres de cette foudre.

Pour Ernest Diatta, «dans les zones rurales, on est exposé à cette foudre et c'est à croire que ces paratonnerres ne protègent que les habitants des zones urbaines comme Ziguinchor. Dans nos villages, ces paratonnerres n'ont aucun effet», déplore-t-il.

A côté de cette trentaine de paratonnerres installés dans la région, il est évident que l'urgence de l'installation de paratonnerres efficaces reste une demande des populations de cette région située dans une zone intertropicale favorable aux orages et à la foudre.

Pour une sensibilisation sur les mesures de prévention, de protection contre les risques liés à la foudre, une mission de la protection civile s'était récemment déployée dans la région très exposée, à cause de l'absence ou la défaillance de la plupart des paratonnerres. Si les paratonnerres protègent les bâtiments et les sites contre le foudroiement direct et ses effets destructeurs, les parafoudres protègent les équipements et réseaux électriques contre les surtensions provoquées par la foudre.

Reste à savoir si les deux solutions sont associées pour une protection complète et optimale. Car, les dégâts causés par la foudre ne sont plus à démontrer dans cette partie sud du pays où la foudre tue à chaque hivernage plusieurs personnes

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.