Algérie: Secousses telluriques à Mila - Prise en charge médicale et psychologique des familles affectées

Mila — La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, et ministre par intérim du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Kaoutar Krikou a indiqué vendredi à Mila que des instructions ont été données pour la prise en charge médicale et psychologique des familles affectées par les deux secousses telluriques qui ont ébranlé la wilaya de Mila dans la matinée.

"Des instructions ont été données aux cellules de proximité relevant des services de l'action sociale pour la prise en charge médicale et psychologique des familles affectées par les deux séismes qui ont frappé Mila", a précisé Mme Krikou qui accompagnait le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamal Beldjoud, dépêchés à Mila sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Mme Krikou a également indiqué que le directeur local de l'action sociale (DAS) a été instruit à l'effet d'"apporter toute forme d'aide aux familles sinistrées", relevant que "l'Etat ne ménagera aucun effort pour assurer tous les besoins nécessaires à ces citoyens".

La wilaya de Mila a enregistré vendredi deux secousses telluriques de magnitude de 4,9 et 4,5 degrés sur l'échelle de Richter à 07h15 et 12h13 dont l'épicentre a été localisé à 2 km Sud-Est de Hammala pour la première, et à 3 km au Sud de Hammala pour la deuxième.

"Aucune perte humaine n'est à déplorer", selon les mêmes services qui ont précisé que les habitants ont déserté leurs maisons dès la première secousse ressentie.

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud et la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, et ministre par intérim du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Kaoutar Krikou se sont rendus au quartier Kherba et à la vieille ville de Mila, où ils se sont enquis de la situation et ont écouté les préoccupations des citoyens.

Les deux ministres se sont également rendus sur le site du barrage Beni Haroun, le méga ouvrage hydraulique dans la commune de Grarem Gouga et également dans la commune de Hammala, épicentre des deux secousses.

Une séance de travail présidée par M. Beldjoud et Mme Krikou, regroupant les autorités locales de Mila, les chefs de dairas, les présidents des assemblées communales (APC) et des représentants de la société civile, devra conclure cette visite, a-t-on signalé.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.