Sénégal: Dame Diop annonce un nouveau centre de formation dans le département de Thiès

Thiès — Le ministre de l'Emploi, de la Formation professionnelle et de l'Artisanat, Dame Diop, a annoncé vendredi la construction d'un nouveau centre de formation professionnelle dans le département de Thiès.

Dame Diop s'adressait à la presse peu après avoir visité des centres d'examens, en vue de s'imprégner du déroulement de l'examen du Certificat d'aptitude professionnelle (CAP), démarré jeudi.

En compagnie d'autorités administratives et académiques, le ministre a visité le Centre d'enseignement professionnel (CEP) de la cité Ballabey, le Centre Don Bosco de Médina Fall, avant de boucler son périple par le lycée technique Xavier Ndione.

"Nous allons très prochainement construire sur instruction du Président de la République, un nouveau centre dans le département de Thiès, dans le cadre du programme des 45 centres de formation", initié par le chef de l'Etat, Macky Sall, a-t-il dit.

Un programme visant selon lui à doter chaque département du pays d'un centre de formation. Il n'a pas donné plus de détails ni sur des délais de réalisation du centre à construire, ni sur la localisation exacte de l'infrastructure.

Saluant le niveau d'équipement du centre privé de formation Don Bosco de Thiès, il a indiqué avoir demandé à ses services de voir avec l'établissement les modalités d'y envoyer des apprenants dans le cadre du fonds de 20 milliards de FCFA, dédié à l'appui à la formation des jeunes.

Dame Diop a terminé sa visite au lycée technique, qu'il a qualifié de "joyau de la formation professionnelle", d'un coût de près de 10 milliards de francs CFA.

Il s'est dit "absolument satisfait" de l'offre de formation qu'il a constatée à Thiès, et qui montre, selon lui, le "dynamisme" de l'économie de la région.

L'officiel a aussi évoqué la possibilité d'élargir et de rééquiper le centre d'enseignement professionnel de la Cité Ballabey de Thiès, qui compte plus de 1.000 élèves.

Le CEP communément appelé centre Ballabey, est un "vieux centre" qui a formé beaucoup de cadres et de techniciens du pays et de l'étranger, a-t-il relevé.

"Maintenant la balle est dans le camp des directeurs de centre pour traduire la volonté du Président de la République de faire de la formation professionnelle un levier incontournable de l'émergence de notre pays".

Au nombre de 129 dans l'année, a-t-il conclu, les examens professionnels vont se poursuivre jusqu'en début octobre, le bac technique étant prévu le 28 août.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.