Sénégal: Décès du khalife de Médina Baye - Macky Sall reçoit les condoléances de Muhammadu Buhari via des émissaires

Dakar — Le président de la République a reçu vendredi la visite d'une délégation venue lui présenter les condoléances du peuple nigérian et de son homologue du Nigeria, Muhammadu Buhari, à la suite du décès du khalife de Médina Baye, Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niass, a-t-on appris auprès de la famille du défunt.

La délégation venue du Nigeria était dirigée par Mele Kyari, le directeur de la Nigerian National Petrolum Corporation, la compagnie pétrolière nationale du Nigeria, a dit à l'APS le porte-parole de Médina Baye, Cheikh Mahy Aliou Cissé.

Plusieurs personnalités religieuses nigérianes, dont Malam Tidjani, fils de l'un des premiers disciples de Cheikh Ibrahima Niass dit Baye (1900-1975) au Nigeria, ont pris part à la présentation des condoléances au palais de la République, à Dakar, selon M. Cissé, qui y était également.

"Le président du Nigeria, compte tenu des relations qu'entretiennent son pays et la famille de Baye Niass, tenait à présenter les condoléances de la nation nigériane à son homologue sénégalais", a souligné Cheikh Mahy Aliou Cissé.

Selon lui, Macky Sall et ses hôtes ont également discuté de sujets de coopération concernant les deux pays.

Ahmed Tidiane Ibrahima Niass, décédé dimanche à l'âge de 88 ans, a été inhumé jeudi à Médina Baye, dans la ville de Kaolack, en présence de milliers de disciples de la tidjaniya du Sénégal et d'autres pays.

Son demi-frère Cheikh Mahy Ibrahima Niass, âgé de 82 ans, a été désigné par la famille de Baye Niass pour assurer sa succession.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.