Angola: Covid-19 - Nouveau vol de rapatriement d'Angolais à Lisbonne

Luanda — Après le seul vol de rapatriement des Angolais bloqué à Porto (Portugal), qui a eu lieu le 30 juillet, la TAAG a repris, ce vendredi, les opérations humanitaires de "sauvetage" entre Lisbonne et Luanda, transportant 260 passagers.

Dans ce second vol de rapatriement, depuis la capitale portugaise, comme dans le précédent, la priorité est donnée aux patients qui ont suivi des soins médicaux, aux familles et aux personnes âgées.

Selon les termes du Décret Présidentiel sur l'état de catastrophe publique, et comme les précédents bénéficiaires de ces opérations humanitaires, ceux-ci seront envoyés dans les différents centres de référence, où ils seront soumis à la quarantaine institutionnelle obligatoire.

Par conséquent, les voyageurs à bord du Boeing 777-300 de la TAAG, avant l'embarquement, doivent présenter le test Covid-19 "négatif", réalisé 72 heures avant, ainsi que rempliront la déclaration d'acceptation de la période de quarantaine institutionnelle dans les hôtels désignés par l'État angolais.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.